À la uneActualitéInternational

Irak : 32 morts dans un attentat suicide revendiqué par l’EI

Un attentat suicide revendiqué par Daesh a fait 32 morts dont 17 enfants en Irak.

Un adolescent kamikaze a tué 32 personnes dont 17 enfants vendredi soir en Irak. Plus de 80 personnes ont été blessées, dont 12 grièvement. Daesh a revendiqué l’attentat.

Il était 19 heures vendredi dans le village d’Al-Asriya, situé à une quarantaine de kilomètres au sud de Bagdad, où cohabitent sunnites et chiites. A l’issue d’un tournoi de football amateur, un kamikaze s’est fait exploser dans la foule au moment de la remise des trophées.

“Il y a 32 morts et 84 blessés, dont 12 dans un état critique”, a indiqué un responsable du département santé de la province de Babylone. “17 des personnes décédées sont des garçons âgés de 10 à 16 ans”, a-t-il ajouté. Le kamikaze serait un adolescent selon une photo diffusée par l’EI qui l’a identifié comme Saifullah al-Ansari.

Le maire du village, Ahmad Chaker, figure parmi les morts.  “Le maire est décédé à l’hôpital des suites des graves blessures qu’il a subies dans l’explosion”, a déclaré le médecin, indiquant aussi que l’un de ses gardes du corps et au moins cinq membres des forces de sécurité avaient péri dans cet attentat.

L’EI perd du terrain mais multiplie les attentats

En juin 2014, Daesh avait mené une offensive éclair qui lui avait permis de s’emparer de vastes pans de territoires irakiens au nord et à l’ouest de Bagdad. Mais l’organisation djihadiste a depuis essuyé plusieurs revers militaires face aux forces irakiennes, soutenues par les frappes aériennes de la coalition internationale menée par les Etats-Unis.

De plus, au moment de cet attentat, l’EI n’avait plus de bases fixes au sud de Bagdad depuis que les forces pro-gouvernementales irakiennes et leurs alliés avaient lancé une contre-attaque fin 2014. Dernièrement, les forces pro-gouvernementales ont lancé une offensive pour reprendre la province de Ninive (nord) et sa capitale Mossoul, deuxième ville du pays et principal fief de l’EI en Irak.

Selon certains experts, les djihadistes auront de plus en plus recours aux attentats-suicides, tant que leur “califat” autoproclamé à cheval sur la Syrie et l’Irak continuera de perdre du terrain.

Début mars, 61 personnes ont été tuées dans un attentat suicide de l’EI à Hilla, à 80 km au sud de Bagdad. C’est l’attaque à la voiture piégée la plus meurtrière en Irak depuis le début de l’année.

*Image en une : lavenir.net

Related posts
À la uneBrèvesPop & GeekSéries Tv

Crisis on Infinite Earths : Tom Welling va y reprendre son rôle de Clark de Smallville

À la uneSéries Tv

On a vu pour vous ... le lancement de American Horror Story 1984

ActualitéCultureSéries Tv

Les « vraies » Winx débarquent sur Netflix

À la uneActualitéCultureMusique

Le rappeur Zola en prison aux Etats-Unis ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux