L’info est tombée hier : « le logeur de Daesh » a été interné en service psychiatrique après une crise de démence. Une autre source de meme pour celui qui est devenu une cible des réseaux sociaux après les attentats du 13 novembre ?

Suite à une crise de démence à son domicile familial, Jawad Bendaoud a été emmené et interné en psychiatrie mercredi dernier. Ce sont ses parents qui ont prévenu la police, suite à des dégradations. Il a finalement quitté l’hôpital mercredi soir et est rentré chez lui. Malgré tout, aucune plainte ne sera déposée à son encontre.

Toujours en attente d’un jugement définitif

Relaxé en février dernier pour « recel de malfaiteurs terroristes », celui qu’on surnommait alors « le logeur de Daesh » est toujours en attente d’un jugement définitif, le parquet ayant fait appel. Voilà donc un évènement qui ne le confortera pas dans sa défense.