À la uneActualitéFrance

Jawad, le logeur de Saint-Denis, “était au courant” selon une amie

Assaut Saint-Denis Hayet Jawad

Hayet, une amie de Jawad Bendaoud, affirme que l’homme savait qu’il hébergeait des terroristes chez lui avant l’assaut du Raid à Saint-Denis.

Hayet est une amie de Jawad Bendaoud, le logeur des terroristes tués lors de l’assaut du Raid à Saint-Denis. Interpellée après l’assaut, elle a passé quatre jours en garde à vue. Ce matin, devant la caméra de BFMTV, elle a affirmé que son ami Jawad savait que les gens qu’il hébergeait avant l’assaut du Raid étaient des terroristes.

Hayet se trouvait chez Jawad le soir du 13 novembre pour une soirée “pyjama”. “Je devais dormir dans la même pièce que Jawad. On est des amis hein […] chacun dans son lit mais dans la même pièce”, précise-t-elle.

 

 

“Il était de bonne humeur. Il est parti chercher son ordinateur portable pour qu’on puisse regarder un film. Il m’a dit ‘mets-toi en pyjama, mets-toi dans ton lit’. Et quand il est revenu, sans l’ordinateur, énervé, il m’a dit ‘rhabille-toi’, alors que j’étais en pyjama. [Et il m’a alors dit]: ‘finalement, on va dormir chez mon pote en haut'”, précise-t-elle.

Un changement soudain

La jeune femme pose alors des questions à son ami. Ce dernier lui répond : “écoute je suis dans la merde, c’est un pote il m’a dit de les héberger parce qu’ils revenaient de Belgique et qu’ils avaient besoin de se reposer et qu’ils avaient besoin juste d’un peu d’eau et de faire leurs prières”.

“Moi, je pensais pas à ça mais la police [lors de sa garde à vue, NDLR] me dit qu’il devait recevoir les terroristes chez lui. [Ils] étaient sûrement restés cachés à Saint-Denis depuis les attentats”, affirme Hayet.

Jawad Bendaoud casier judiciaire

Jawad Bendaoud, le logeur des terroristes de Saint-Denis, possède un casier judiciaire bien fourni (photo : bfmtv.com).

Selon elle, Jawad, connu comme un caïd dangereux avec un lourd passé judiciaire, était forcément au courant de qui il hébergeait dans son appartement. “Vu comment l’appartement était préparé, [Jawad] a quelque chose à voir. Il était au courant”. L’homme avait affirmé après l’assaut ne pas être au courant “que c’étaient des terroristes.”

Le témoignage de la jeune femme reste, pour l’heure, à prendre avec précaution. S’il était vérifié, il permettrait donc de connaître plus précisément la chronologie de faits.

 

 

 

 

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneActualitéFootSport

Lens-Lille : Un supporter lillois poursuivi pour s'être masturbé dans les tribunes

À la uneSéries Tv

Pas de saison 2 pour Hit & Run sur Netflix

À la uneActualitéCultureLittératureSéries Tv

Comprendre le Cycle de Fondation de Isaac Asimov en 5 minutes

À la uneActualitéFrancePolitique

Le QR Code du pass sanitaire d'Emmanuel Macron fuite sur les réseaux sociaux

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux