À la uneActualitéSport

JO de Tokyo, jour 3 : 5 médailles pour la France, un bilan mitigé

En trois jours de compétition, l’équipe de France olympique a récolté 5 médailles dont une seule en or. Un bilan décevant qui reste supérieur à celui des JO de Rio en 2016. L’objectif des 40 est-il atteignable ?

Quelques surprises, des ambitions non concrétisées, les Jeux Olympiques sont bien lancés. Pour l’instant, la délégation française a réussi à monter sur le podium à cinq reprises. Par trois fois en judo et deux fois en escrime. La France débute mieux ces JO que ceux de Rio, qui avaient pourtant été synonymes de record. Malgré dès débuts extrêmement faibles, la France avait décroché 42 médailles à la fin de ces Jeux de 2016. Aujourd’hui, elle espère faire encore mieux.

Ces 5 médailles sont très loin des 19 déjà engrangées par les États-Unis (dont 8 or, 3 argent, 8 bronze) ou des 13 du Japon (dont 8 or, 2 argent, 3 bronze). La France se place ainsi à la 11e position du classement provisoire des délégations après la troisième journée.

Luka Mkheidze a ouvert le bal, Romain Cannone en or…

Les deux sports qui ont rayonné au niveau français pendant ces débuts des JO sont l’escrime et le judo. C’est Luka Mkheidze qui a débloqué le compteur français en décrochant un bronze surprenant en judo homme dans la catégorie des moins de 60 kg.

Dès le lendemain, Amandine Bucharden judo féminin pour les moins de 52 kg permet à la France de remonter au classement des délégations. Elle décroche une belle médaille d’argent. La judoka numéro 2 mondial dans sa catégorie a cependant été battue en finale par la Japonaise Abe. Il n’aura pas fallu patienter beaucoup pour la troisième médaille, décrochée par Romain Cannone en escrime à l’épée. Et quelle médaille. Il décroche l’or alors que personne ne l’attendait. Une surprise qui a fait beaucoup de bien à la délégation. On espère qu’il s’agit du premier d’une longue liste.

Ce lundi, troisième jour des JO, était beaucoup plus décevant. Sarah-Léonie Cysique n’a obtenu que l’argent en judo (-57 kg) alors qu’elle espérait remporter la finale. Finalement, une décision arbitrale l’a disqualifiée pour un geste dangereux, emportant avec lui les espoirs d’une deuxième médaille d’or. Elle a qualifié la décision d’”injuste“. Elle a malgré tout fait une très bonne performance et ne démérite rien. Juste après, Manon Brunet obtient un bronze en escrime au sabre, synonyme de revanche. Elle qui avait fini 4e à Tokyo à sa plus grande déception, a vaincu brillamment Anna Marton 15 à 6.

Quels espoirs pour les Français ?

5 médailles reste un bilan assez décevant mais peut nous rappeler les JO de Rio. Au Brésil, la France avait connu son plus maigre bilan du début de compétition depuis 1980. Malgré tout, 42 médailles avaient été empochées, un record pour le pays. L’escrime et le judo, des disciplines où la France excelle, sont en début de compétition. On attend donc beaucoup de ces premiers jours. Cependant, nous ne sommes pas à l’abri d’exploits dans des disciplines moins attendues comme cela avait été le cas en 2016.

Ce mardi, deux disciplines sont à surveiller. Tout d’abord le VTT féminin le matin, où Pauline Ferrand-Prévot et Loana Lecomte espèrent décrocher un podium. Ensuite, le judo féminin (-63 kg) avec Clarisse Agbegnenou qui affrontera la Canadienne Catherine Beauchemin-Pinard pour une place en finale qui se disputera dès 11h30. Ces JO sont loin d’être finis, il reste un peu moins d’un mois pour dépasser les 40 médailles. Toute la compétition est à suivre sur France TV.

A lire aussi : JO de Tokyo : le judoka Luka Mkheidze offre sa première médaille à la France, Samir Aït Saïd accède à la finale des anneaux en gymnastique artistique

About author

Rédacteur VL Média et étudiant à l'École d'Histoire de La Sorbonne.
Related posts
À la uneActualitéPolitique

5 éléments pour comprendre ... la crise des sous-marins

À la uneSéries Tv

Lancement du tournage de La Flamme saison 2

À la uneCinéma

Halloween Kills : une dernière bande annonce efficace

À la uneActualitéCinémaInsolite

Un Français regarde Kaamelott 203 fois et bat le record du monde de visionnage d'un film

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux