À la uneActualitéInternationalPolitique

Joe Biden : son speech de vainqueur alors que le compte des votes continue

Alors que le compte des votes n’est toujours pas terminé dans certains États, le candidat démocrate Joe Biden s’est exprimé le vendredi 6 novembre et s’affirme en bonne voie pour la présidence.

Au côté de Kamala Harris, la peut-être future vice-présidente des États-Unis, Joe Biden a fait un discours le vendredi 6 novembre affirmant qu’il s’approche peu à peu de la victoire pour les présidentielles américaines 2020.

“Nous n’avons pas encore une déclaration de victoire” a-t-il précisé “mais les chiffres nous racontent une histoire limpide et convaincante. Nous allons gagné cette course avec une évidente majorité et la nation derrière nous.” Malgré une majorité en Pennsylvanie et Géorgie qui sont devenues bleues récemment, Joe Biden n’a pas encore atteint le seuil des 270 votes des grands électeurs nécessaires pour gagner cette présidentielle. Pour le moment, il a l’avantage avec 264 votes alors que le candidat républicain et actuel président Donald Trump se retrouve avec 214 votes. Un seul des États encore en attente de résultats accorderait la victoire à Biden. Dans tous les cas, les records sont battus avec plus de 74 millions de votes pour Biden.

Selon les résultats donnés par The Guardian, Joe Biden est devant Donald Trump dans trois États décisifs : la Pennsylvanie, la Géorgie et le Nevada. Trump, lui, a l’avantage en Caroline du Nord et en Alaska. Le président avait d’ailleurs au départ pris l’avantage sur la Pennsylvanie et la Géorgie mais elles sont devenues récemment bleus, donnant un nouvel avantage à Joe Biden. Pourtant, tout pourrait encore basculer. Le compte des votes n’est pas encore terminé. En Pennsylvanie, Géorgie et en Caroline du Nord, il reste un peu moins de 50 000 votes à compter. Dans le Nevada et en Alaska, il en reste un peu moins de 200 000. Donald Trump peut toujours prendre l’avantage dans ces États où les votes continuent d’être compter.

Tableau des États en attente / Source : The Guardian

Le speech de Joe Biden n’a pas laissé son concurrent de marbre. Sur les réseaux sociaux et depuis le début des élections, Trump scande à la fraude des votes par mail et demande l’arrêt du comptage des votes. La déclaration de Biden ne lui a pas plu et, alors qu’il s’était exclamé lui-même vainqueur le premier jours des élections, il rappelle à l’ordre Biden pour son affirmation prématuré.

“Joe Biden ne devrait pas faussement revendiqué sa fonction de Président. Je pourrais la revendiquer également. Les recours à la justice ne font que commencer !”

Trump a également affirmé son refus de quitter La Maison Blanche si Joe Biden était déclaré victorieux. Dans ce cas-là, les forces de l’ordre pourraient intervenir et l’obliger à quitter ses fonctions.

About author

Journaliste
Related posts
À la uneActualitéCulturePop & Geek

Apple refuse le retour du jeu Fortnite sur son store

ActualitéFranceNon classé

Une soirée inédite 100% électro au château de Versailles

À la uneActualitéSport

JO 2022 : La vaccination devient obligatoire pour les athlètes américains

À la uneActualitéÉtudiantFranceSociété

Pourquoi des enseignants font grève ce jeudi 23 septembre ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux