À la uneActualitéFrancePolitique

“Journées de la refondation de l’école” : opération reconquête

Les 2 et 3 mai, quelque 70 intervenants et près de 2000 participants (syndicats, journalistes…) sont attendus au palais Brongniart à Paris pour les « Journées de la refondation de l’école ».

Objectif pour le gouvernement : faire le bilan sur ce qui a été fait pour l’éducation depuis 2012 et surtout voir ce qu’il reste à accomplir pour tenir les engagements du président. Un bon moyen également pour reconquérir une partie de l’électorat socialiste qui s’échappe peu à peu.

Une bonne note

Pour ces deux jours de séminaire, le gouvernement veut paraître unifié. Pour l’occasion, François Hollande a réuni les trois ministres qui se sont succédés au 110 rue de Grenelle au ministère de l’Education nationale, Vincent Peillon, Benoît Hamon et Najat Vallaud-Belkacem. La communauté éducative devra pouvoir échanger autour des réformes engagées depuis l’élection de François Hollande à la tête du pays mais aussi observer la cohérence des mesures qui ont été prises par le gouvernement. Au programme: la formation des enseignants, l’école plus juste ou le projet du numérique.

C’était un engagement de campagne. François Hollande avait promis la création de 60 000 postes dans l’éducation nationale, l’enseignement supérieur et l’enseignement agricole. Pour le ministère de l’Education nationale la promesse est « en passe d’être tenue » et les chiffres parlent d’eux-mêmes. Au total ce sont 47 078 postes créés d’ici à fin 2016. Il reste donc un an au locataire de l’Elysée pour tenir son engagement et créer près de 13 000 postes supplémentaires. Un bon point pour le chef de l’Etat.

Il s’agit là d’une opération de propagande“…

Tout le monde ne semble pas convaincu par l’opération lancée par le gouvernement. Frédérique Rolet, secrétaire général du premier syndicat d’enseignants du secondaire (SNES-FSU) reste perplexe et dénonce une opération de propagande de la part du gouvernement : « Nous souhaitions un bilan d’étape sincère et contradictoire alors qu’il s’agit là d’une opération de propagande ».


Certains dénoncent une opération de communication à un an des prochaines élections présidentielles. François Bayrou parle même de « clientélisme » du gouvernement. François Hollande devrait prendre la parole lundi en fin de journée et Manuel Valls tiendra lui son discours mardi soir. Le Premier ministre devrait annoncer dans quelle mesure et de quelle manière les professeurs des écoles seront augmentés. Les professeurs du secondaire, eux, restent dans le plus grand questionnement à propos d’un possible coup de pouce salarial. Pour rappel, la communauté éducative du primaire et du secondaire représente 855 000 personnes en France. Hollande devra convaincre pour espérer à son tour un coup de pouce, en vue de 2017.

A lire aussi :

La stratégie de Hollande derrière “Eh oh la gauche”

François Hollande, un président désavoué?

About author

Informer, décrypter, divertir
    Related posts
    À la uneFranceReportages

    Une nouvelle manifestation « Paris pour la liberté »

    À la uneEmissionsLes Prolongations

    Les Prolongations avec Thomas Dasquet #75

    À la uneSéries Tv

    Game Of Thrones : le classement "évidemment" objectif des 8 saisons

    À la uneActualité

    L’actrice Helen McCrory est décédée à 52 ans

    Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux