Un fonctionnaire belge a profité de ses fonctions de comptable pour détourner 500.000 euros en dix ans. La justice a reconnu que la rémunération « insuffisante » de son poste peut accroître les tentations.

Le journal belge LeSoir explique qu’il était parvenu à détourner 498.918,71 euros en dix ans.

Un homme malhonnête ?

Selon la justice belge, non. Lorsque son employeur refuse des augmentations à répétition ou de revoir son salaire à hauteur de ce qu’il fait, Claude M. décide de revoir, tout simplement lui-même sa rémunération.

En trente ans, sa rémunération n’a pas changé : il percevait toujours 1.800 euros et n’avait pas obtenu de titularisation du poste. Il profite donc de ses fonctions de comptable pour détourner 500.000 euros à son employeur, la Communauté française de Wallonie-Bruxelles (CFWB).

Toujours selon LeSoir, le tribunal a largement pris en compte les errances de la CFWB qui avait délégué à Claude M., titulaire d’un diplôme d’électricien, une fonction de comptable. Il gérait les paiements et les exécutants. Il s’était également vu confier des pouvoirs considérables sur une manne financière de 280 millions d’euros.

A LIRE AUSSI : 200 000 euros volés au zoo de Beauval

Un jugement clément

Claude M. s’est défendu en expliquant qu’il cherchait à obtenir les augmentations qu’il n’avait jamais obtenues. La justice reconnait que sa rémunération, « insuffisante« , est en effet de nature à accroître les tentations.

Lundi, Claude M. a été condamné par la 89ème chambre du tribunal correctionnel de Bruxelles à une peine de 300 heures de travail et à la privation de ses droits civils et politique pour une durée de 5 ans. Il devra, en plus, rembourser les sommes détournées à son employeur.

 

Un jugement bien plus clément que celui requis par le ministère public qui imposait 30 mois de prison et une amende de 250.000 euros.