CinémaEmissionsLa Loi des SériesSéries Tv

Justice League : The SerieFonia’s Cut | Seriefonia #27

A l’occasion de la sortie de Snyder’s Justice League, nous vous proposons aussi une nouvelle version de ce podcast. Enfin presque !

[Extrait Sonore « Justice League of America, 1967 »]

[« SérieFonia : Season III : Opening Credits » – Jerôme Marie]

[« Justice League (2017 Cut) – The Final Battle » – Danny Elfman]

C’est l’évènement planétaire de ces dernières semaines : Zach Snyder a finalement pu proposer sa vision de Justice League en VOD sur HBO Max ; quatre ans après avoir été contraint d’en quitter le tournage suite au décès de sa fille. Du film, reshooté en 2017 par Joss Whedon, il ne reste quasiment plus rien. Pas même la musique de Danny Elfman, dont vous venez d’entendre un court extrait. Avec cette désormais fameuse « Snyder Cut », le réalisateur à l’approche si graphique et visionnaire parachève donc, comme il l’entendait, la trilogie amorcée avec Man of Steel en 2013 et suivie par Batman v Superman en 2016… Une aventure épique de 4 heures… Sombre et violente… où les plus grands héros DC unissent leurs forces pour protéger l’univers et ressusciter leur vieux pote Superman au passage. Sauf que cette fois-ci, ils le font au son de la toute nouvelle partition de Tom Holkenborg ; Junkie XL pour les intimes…

[« Zach Snyder’s Justice League – The Path Chooses You » – Tom Holkenborg]

Néerlandais d’origine, Holkenborg a commencé dans la New Wave dès 1988. Mais, assez vite, il s’est détourné de ce genre un peu trop propret à son goût pour se plonger dans le métal industriel en co-fondant le groupe Nerve en 1992. Toutefois, c’est justement afin de pouvoir proposer des compositions en solo qu’il s’invente ce pseudonyme de Junkie XL et pars bientôt à l’assaut de l’industrie de la musique de film… Il collabore notamment avec Harry Gregson-Williams et Hans Zimmer puis commence à se faire remarquer grâce à son travail sur 300 : Rise of an Empire. En 2015, Mad Max : Fury Road casse la baraque et son apport musical ultra poussif le propulse définitivement parmi les mastodontes de la musique de film contemporaine, massive, percutante, mais pas foncièrement narrative…

[« Zach Snyder’s Justice League – Wonder Woman a Call to Stand » – Tom Holkenborg]

Le reboot de Tomb Raider, Alita : Battle Angel, Terminator : Dark Fate, et maintenant Godzilla vs. Kong… Tout ça, c’est lui. Et tout ça… se ressemble quand même beaucoup. Alors, je dis pas : à l’image, ça fonctionne plutôt bien. Et c’est d’ailleurs le cas dans ce nouveau montage de Justice League. Mais il n’empêche que (à mon humble avis qui ne regarde que moi et tant pis si vous me détestez après) ses albums ressemblent finalement bien plus à du sound design qu’à de réelles bandes originales propices à une écoute hors contexte. Pour le coup, il se fond totalement dans le sillon d’un Hans Zimmer sur Man of Steel et d’un Rupert Gregson-Williams sur Wonder Woman ; où la puissance et la recherche permanente de « l’effet avant tout » l’emportent allégrement sur la subtilité et la construction d’une thématique réellement développée… La preuve… Pour Superman, on passe tout de même de ça…

[« Superman II – Main Titles » – John Williams & Ken Thorne]

A… ça…

[« Zach Snyder’s Justice League– Superman Rising Pt. 2 » – Tom Holkenborg]

Et pour Batman, de ça…

[« Batman, Mask of the Phantasm » – Shirley Walker]

A ça…

[« Batman v Superman – Beautiful Lie » – Hans Zimmer & Tom Holkenborg]

C’est un fait : les codes musicaux ont changé. Les attentes et des spectateurs et des metteurs en scène ne sont plus les mêmes. Alors oui, pour un vieux con comme moi, biberonné au John Williams, Jerry Goldsmith, James Horner, et même au Korngold et au Steiner avant eux, je ne vous cache pas que ça devient compliqué de voir ces nouvelles générations s’extasier sur des riffs et des nappes de cordes étirables à volonté et plutôt que sur de véritables motifs structurés. Bon, après, des fois, j’avoue que mon cœur balance…    

[« Zach Snyder’s Justice League – Wonder Woman a Call to Stand » – Hans Zimmer & Tom Holkenborg]

Parce que, quand même, avec Wonder Woman, c’est vrai qu’on revient de loin.

[« Wonder Woman, 1975 – Season 2 Main Title » – Charles Fox]

Métal ou kitsch ? A chacun de choisir. Mais quand j’entends certains critiques crier au génie en entendant ceci…

[« Zach Snyder’s Justice League – Wonder Woman a Call to Stand » – Hans Zimmer & Tom Holkenborg]

Juste parce que c’est « trop cool comme idée d’avoir ajouté une voix de femme sur les séquences guerrières d’une Amazone badass »… Heu… Faut vraiment que je vous rappelle qu’en 1995, Joseph LoDuca faisait déjà dix fois mieux (et avec un budget télé) sur… Xena ?!

[« Xena – The Warrior Princess » – Joseph Lo Duca]

Pardon, je vais me faire des ennemis mais c’était plus fort que moi… Je suis tellement heureux à chaque fois que j’arrive à caser du Xena quelque part… Bref. Passons. Alors, histoire de n’oublier personne, passons à présent rapidement en revue le reste des membres de cette Justice League. Aux côtés de Clark, Bruce et Diana, on trouve bien sur… Arthur. Enfin, Aquaman, quoi.

[« Aquaman, The Animated Series (1967) – Main Title » – John Marion]

Là, c’était pour la série animée de 1967, mise en musique par John Marion. Et pour rester dans l’animation, voici comment Kristopher Carter accompagnait le personnage de Cyborg, véritable révélation de ce Snyder Cut, dans la série Young Justice Outsiders

[« Young Justice Outsiders – Another Freak, HaloCyborg » – Kristopher Carter]

Ne manque plus à l’appel que Barry Allen, The Flash en personne…

[« The Flash, 1990 – Main Title » – Danny Elfman]

Ok, là je vous le concède… Y s’est pas foulé le Danny. Ca ressemble tellement à son thème pour les Batman de Tim Burton que le réemployer dans Justice League aurait bien foutu l’merdier… Heureusement que quand Marc Snow s’est lui-même frotté à la Ligue à l’occasion de la sixième saison de Smallville, il était loin d’avoir ce problème.  

[« Smallville – Justice » – Marc Snow]

Vous l’aurez donc compris : bien que j’ai globalement adoré cette impressionnante et courageuse « Snyder Cut », les choix musicaux opérés m’ont, quant à eux, un peu perdu en route. De plus, l’ensemble est tellement poussif et surmixé que vous avez intérêt à disposer d’un sacré bon équipement pour éviter les saturations… C’est pourquoi je préfère vous quitter sur une bonne vieille fanfare héroïque à l’ancienne… Ce thème, c’est celui de la Justice League selon la brillante Lolita Ritmanis. C’était pour la série d’animation du même nom, diffusée entre novembre 2001 et mai 2004 sur Cartoon Network, et c’était déjà carrément… Bat. Vous savez… Bat… Comme Batman. Non… Bon… Ok, je sors…  

[« Justice League, The Animated Series – End Credits » – Lolita Ritmanis]

Pour écouter nos émissions sur Deezer, ça se passe ici
Dispos aussi sur Apple Podcast et Podcast Addict
Pour rejoindre le Twitter de La loi des séries, ça se passe ici
Pour rejoindre la page Facebook de La loi des séries, ça se passe ici


More Articles for Show: La Loi des Séries
About author

Journaliste spécialiste des musiques de films et de séries sur VL
    Related posts
    À la uneCinéma

    Le jour où...Forrest Gump a révolutionné le cinéma

    À la uneCultureSéries Tv

    « Quelque chose de méchant va arriver » Le suspense pèse sur la saison 10 d’American Horror Story

    EmissionsLes Prolongations

    Les Prolongations (hors-série) LDC #5

    À la uneEmissionsLes Prolongations

    Les Prolongations avec Thomas Dasquet #75

    Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux