À la une

Nike porte plainte contre les « Satan shoes » du rappeur Lil N’as X

Nike vient de porter plainte contre la société MSCHF, une petite entreprise basée à Brooklyn, pour avoir vendu 666 paires de Nike Air Max 97 modifiées pour en faire des “Satan Shoes” en collaboration avec le rappeur Lil Nas X.

La mise en vente de ces Satan Shoes, des chaussures sataniques donc, ce lundi 29 mars, par la société MSCHF, en partenariat avec Lil Nas X, fait scandale aux Etats-Unis. Et pour cause, la semelle des chaussures vendues en édition limitée, contiendrait une goutte de véritable sang humain.

“C’est l’équipe de MSCHF qui a donné son sang”, a déclaré Daniel Greenberg, l’un des fondateurs de MSCHF. Une goutte de sang est ensuite mélangée à de l’encre qui remplit une bulle d’air dans la basket, une Nike Air Max 97, a ensuite précisé M. Greenberg.

Les Satan Shoes sont le fruit d’une collaboration entre la MSCHF et le rappeur Lil Nas X, après la sortie d’un clip sur le thème du diable pour sa chanson “Montero (Call Me by Your Name)”, dans laquelle il se déhanche sur les genoux de Satan.

Dans cette opération marketing, rien n’a été laissé au hasard. Tout d’abord le nombre limité de paires de chaussures vendues qui est de 666, qui représente le chiffre du diable dans l’imaginaire collectif. Mais également son prix de vente qui est de 1 018 dollars, qui renvoie à l’inscription en bas de la chaussure « Luke 10:18 », une référence au passage biblique suivant : “J’ai vu Satan tomber du ciel comme un éclair”. Enfin l’étoile inversée à cinq branches – le pentagramme – est quant à elle considérée comme un symbole satanique.

La société MSCHF n’en est pas à son coup d’essai, puisqu’ils avaient déjà sorti, en 2019, des « Jesus Shoes », un modèle Air Max 97 blanc contenant de l’eau bénite.

NIKE porte plainte

Cette provocation leur aura valu de s’attirer les foudres de la célèbre marque Nike qui a assigné la société devant le tribunal demandant la suspension de la livraison des chaussures ainsi que des dommages et intérêts. « Les Satan Shoes ont été produites sans l’accord de Nike ou son autorisation, a affirmé l’équipementier. Nike n’est en aucun cas associé à ce projet». Dans une déclaration faite dimanche, Nike précise : “Nous n’avons pas de relation avec Little Nas X ou MSCHF. Nike n’a pas conçu ni lancé ces chaussures, et nous ne les approuvons pas. » avant de les poursuivre en justice ce lundi, alléguant que les “chaussures Satan non autorisées de MSCHF sont susceptibles de provoquer une confusion et une dilution et de créer une association erronée entre les produits de MSCHF et Nike ».

À lire aussi : Tout sourire, Drake s’invite chez Nike dans son dernier clip !

Répondant de manière sarcastique au tollé suscité par les chaussures sur les réseaux sociaux, Lil Nas X a publié dimanche sur YouTube une vidéo intitulée Lil Nas X s’excuse pour la chaussure de Satan, qui démarre comme un message d’excuses avant d’enchaîner sur son dernier clip, «Montero », sorti vendredi, dans lequel il effectue une danse érotique sur les cuisses du diable.

Pour voir la vidéo : Lil Nas X Apologizes for Satan Shoes

Capture d’écran de la vidéo Lil Nas X Apologizes for Satan Shoes

About author

Journaliste
Related posts
À la uneActualitéFrance

L’ONG Médecins du Monde se positionne contre le pass sanitaire

À la uneSport

JO de Tokyo Jour 12 : Les sports collectifs continuent de briller. Médaille de bronze en voile, première journée compliquée pour Kevin Mayer

À la uneInternationalSéries Tv

Top 5 des dramas coréens à voir sur Netflix

À la uneCinémaCulture

Cendrillon, le conte moderne d’Amazon : la bande d’annonce est enfin là !

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux