À la uneActualitéFootSport

Karim Benzema absent de la liste de Didier Deschamps

Malgré son statut de joueur sélectionnable en équipe de France, Karim Benzema n’a pas été retenu parmi la liste des 23 joueurs composée par Didier Deschamps pour les deux matchs face à l’Italie le 1er septembre avant la première rencontre de qualification à la Coupe du monde 2018 face à la Biélorussie le 6 septembre. Interrogé sur ce choix, le sélectionneur affirme que selon lui, « ce n’est pas le moment ».

Parmi les noms de l’attaque française convoqués pour les deux prochains matchs des Bleus figurent ceux d’Olivier Giroud et André-Pierre Gignac, les deux rivaux de Karim Benzema à la pointe de la sélection, tandis que ce dernier n’apparaît pas dans la fameuse liste. Tout laisse à croire que la non-sélection de Karim Benzema dépasse ses performances sportives, le madrilène ayant toujours été préféré à ses deux concurrents. Et les prestations de l’attaquant au Real Madrid sont loin d’être ce qui pourrait rebuter Didier Deschamps.

Reverra-t-on un jour Karim Benzema sous le maillot bleu ?

Ce qui dérange le sélectionneur tricolore, c’est bien l’affaire dite « de la sextape » impliquant Karim Benzema en octobre dernier dans une histoire de chantage. La révélation fait alors scandale et avait terni l’image de l’attaquant français et de l’équipe de France de football, d’autant celui-ci avait déjà à des problèmes judiciaires avec l’affaire Zahia en 2010. Le président de la Fédération française de football avait pris personnellement la décision de ne pas sélectionner Benzema à l’Euro 2016. Aujourd’hui, Didier Deschamps est de nouveau libre de convoquer Benzema dans sa liste, mais préfère se priver des atouts de son avant-centre.

Les fans de Karim Benzema devront encore patienter avant de voir l'attaquant réintégrer l'équipe de France.

Les fans de Karim Benzema devront encore patienter avant de voir l’attaquant réintégrer l’équipe de France.

Questionné sur sa décision de ne pas sélectionner l’ancien Lyonnais, Deschamps évoque brièvement les raisons de son choix : « Ça fait un moment qu’il est sélectionnable. Je ne l’ai pas sélectionné pour l’Euro, mais il était sélectionnable et il l’est toujours aujourd’hui. Mais même s’il avait été disponible, je ne l’aurais pas pris parce que je considère que ce n’est pas le moment. » A l’évocation d’une éventuelle influence des déclarations du joueur suite à sa non-sélection, supposant que Deschamps avait « cédé sous la pression d’une partie raciste de la France », le sélectioneur répond sur RMC Sport : « Ses déclarations dans la presse… ce n’est pas le seul. Dans la teneur de ces propos, il est un peu hors-sujet. C’est arrivé à d’autres par le passé. Cela ne m’a pas empêché de les rappeler. Je n’ai rien à demander à Karim ou à un autre joueur. »

Cette dernière déclaration du sélectionneur Didier Deschamps entrouvre ainsi un éventuel retour à venir de Karim Benzema en équipe de France afin de pourquoi pas disputer la Coupe du monde 2018 en Russie. Mais pour l’instant, le français devra attendre avant de retrouver le maillot bleu.

Marius Bocquet

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
ActualitéFrance

5 personnalités politiques qui ont marqué Marseille

À la uneFaits Divers

“Blessures involontaires” : que risque Pierre Palmade ?

ActualitéSéries Tv

On a vu pour vous... Un gentleman à Moscou, conte mélancolique dans la Russie bolchevique

À la uneSportTennis

Qui sont les champions de tennis les plus vieux à avoir joué ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux