À la uneActualitéCulture

Kévin Razy, le comique qui fait mousser la capitale

Il est le phénomène montant de la scène parisienne. Que vous l’ayez vu dans ses parodies (Bwef) ou à la télévision dans “On demande qu’à en rire” c’est sur scène qui va falloir maintenant aller l’applaudir. Actuellement au théâtre du Temple, nos critiques sont allés le voir au Paname pour un spectacle plus intime.

 

Il est jeune, moussant et plein de dynamisme, je vous présente Kévin Razy. Personnage qui en impose avec une rythmique qui en dit long sur la personne et qui poursuit les parodies “lolantes” de la planète buzz. Nous sommes allés le voir au Paname, dans le marais, où Patrick Désirékevin razy ruquier Cohen de son vrai nom, joue chaque vendredi dans une petite salle pleine. Durant le spectacle, Kévin Razy alterne entre humour noir et petites histoires de tous les jours. A travers son parcours, il nous témoigne des moments précis de sa vie, qui, c’est vrai peuvent devenir “lourd” lorsque il devient insistant sur le sujet, seul reproche que l’on pourrait faire à un spectacle co-écrit d’une facon admirable destiné à un succès très rapide pour tout type de public. En interaction complète avec son public, il séduit la foule avec son stock d’accents divers et variés qui nous fait voyager dans le monde et dans le temps.

Révélation montante de “On demande qu’à en rire”

L’émission de Laurent Ruquier est devenue en quelque sorte la classe prépa des comiques en puissance, et c’est donc depuis deux mois à peine qu’à émerger un petit phénomène nommé Kévin Razy, qu’il se décrit lui-même lors de son premier sketch dans l’émission comme l’incarnation de la mondialisation :”Une tête de pakistanais sur un corps d’américain pour un salaire de chinois”. Son premier passage que vous pouvez revisionner ci-dessous sur une caricature de la notation des Etats a permis de le distinguer parmis les vedettes du cru 2012 de l’émission, il en est à son 5éme passage actuellement.


L’énorme buzz de la version antillaise de Bref, Bwef

On ne compte plus les parodies, plus ou moins réussies de la serie Bref de Canal+, mais là ou ces parodies ne font que copier l’original, Kévin Razy la transforme à sa façon en donnant ainsi naissance à Bwef, la version antillaise de Bref, dont la vidéo sur le “travail dur d’un employé de la Poste” a fait plus d’1 million de vues sur Youtube, c’est bon, c’est court, on en redemande!


Kévin Razy bientôt chez Radio VL

Après Kemar et Natoo, Radio VL à la chance de recevoir très prochainement Kévin Razy pour vivre des moments qui s’annoncent déjà mémorables, alors restez-bien à l’écoute des programmes de Radio VL et en attendant, nous vous recommandons très vivement de découvrir cet artiste bourré de talents et de bonne humeur au PANAME!

Plus d’infos sur http://www.facebook.com/kevinrazyofficiel

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
ActualitéInternationalsociété

Tu te souviens … des Crados ?

À la uneLe Tøhu-BøhuMusiqueNon classéSoiréesSpectaclesTendances

La fine fleur des Dj Dark ce soir pour la New Wave Party à l'International Paris emmenée par le Dj Yami Spechie

À la uneSport

Tour de France : quelles sont les 21 étapes de l’édition 2022 ?

ActualitéSport

C’était le 1er juillet 1903… la naissance du Tour de France

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux