À la uneCultureInternationalMédias

La BBC, 100 ans au service du public

La BBC fêtera ses 100 ans cette année. Un anniversaire qui risque d’avoir un goût amer suite aux propos tenus par le gouvernement de Boris Johnson qui souhaite, en 2027, supprimer la principale source de revenu du média : la redevance. Pour autant, nous souhaitions revenir sur l’histoire de cette société vieille d’un siècle.

Cette année, la British Broadcasting Corporation (BBC) fêtera ses 100 ans. Depuis 1922, la BBC n’a cessé d’être un modèle de réussite britannique. Malgré les critiques à son égard, la BBC est surnommée “Auntie” soit “La tante / Tata”, et est la référence médiatique de nombreux habitants d’outre Manche mais pas que, puisqu’elle n’a cessé de briller à travers le monde. Cependant, une ombre plane sur la radio depuis le gouvernement britannique compte supprimer la redevance que touche le média, d’ici là, celle-ci va-t-être gelée. Nombreuses sont les personnes qui voient cette action comme un tour de passe passe de la part du gouvernement afin de faire oublier la « partygate » qui a fragilisé Boris Johnson. Si le futur de la BBC ne semble pas si radieux, revenons sur son passé en commençant par sa naissance.

Radio

La BBC trouve donc ses racines en 1922 grâce à John Reith. A la base il s’agit uniquement d’un service radiophonique. Très rapidement, en 1927, soit cinq ans plus tard, la radio devint une institution du service publique. Si la radio n’était pas très développée à cette époque, il ne fallut attendre que 1938 pour que 75 % des foyers aient un accès à un récepteur chez eux. C’est d’ailleurs l’année d’après que la Seconde Guerre Mondiale commença, période durant laquelle la radio fut partagée entre volonté de ne pas nuire au moral des britanniques et refus catégorique de réaliser de la propagande pour le gouvernement. Là se trouve l’un des points importants car, s’il s’agit bien d’un service public, la BBC n’est pas pour autant un organe de presse du gouvernement, et c’est d’ailleurs de cette sorte que la radio s’est attirée les foudres de certains gouvernements, notamment en raison de la façon de couvrir certains évènements.

Télévision

A la sortie du conflit le plus meurtrier qu’ait connu l’humanité, la BBC reprit le lancement de sa chaîne de télévision, qu’elle avait alors commencé en 1937. A cette époque, les ménages sont très peu équipés de télévisions. Ceci va s’améliorer, notamment en 1953 grâce à un évènement en particulier : le couronnement de la Reine Elisabeth II. A cette date, ce sont près de 20 millions de britanniques qui ont assisté à l’évènement. Les estimations au niveau mondial vont quant à elles jusqu’à 277 millions de téléspectateurs. Jusqu’en 1954, la BBC bénéficiait d’un monopole télévisuel. C’est alors le début de la concurrence pour la BBC qui voit arriver, l’année suivante, l’Independant Television (ITV). Ce partage du marché ne fit pas trembler la BBC qui garda de grandes parts de marché, même lors de l’arrivée de chaînes du câble et satellites dans les années 80.

Pluralité des contenus

Si le monopole télévisuel s’est terminé dans les années 50, celui de la radio mit plus de temps puisqu’il fallu attendre 1973 pour voir arriver des stations privées. Avant cela, la BBC avait déjà eu l’occasion de créer quatre chaînes pour différents publics. C’est ainsi que virent le jour Radio 1, spécialisée dans la musique « jeune », Radio 2 qui était centrée davantage sur des programmes non-sérieux à destination des adultes, Radio 3 diffusant de la musique classique et des émissions culturelles et enfin Radio 4 qui était la radio d’information pure et dure. La BBC a d’ailleurs su s’adapter aux différentes époques en proposant des contenus en lien avec son temps. C’est ainsi que le grand public a pu découvrir des séries télévisées produites par la BBC telles que Peaky Blinders ou bien Sherlock, mais également le développement de l’information sur leur site internet.

Internationalisation

La diffusion des programmes de la BBC ne se cantonna pas à la Grande-Bretagne puisque cette dernière a exporté sa radio et sa télévision aux pays du Commonwealth telles que l’Inde, le Canada, l’Afrique du Sud, mais pas que. Cette internationalité se voit par ailleurs très bien grâce à BBC World Service, une des branches de la BBC qui permet une diffusion aisée à travers le monde grâce à la pluralité des langues parlées et qui touchait 351 millions de personnes en 2020.

La BBC est donc un média tentaculaire qui sait proposer des programmes multiples grâce à ses différents supports (télévision, radio, internet etc.) pouvant s’adresser à des publics variés. Malgré les tentatives d’influence de la part du gouvernement britannique, elle a su résister et garder une certaine indépendance, ce qui lui vaut d’être appréciée par son public.

A lire aussi : 1987-2022 : 35 ans de privatisation pour TF1, retour sur un tournant pour le paysage audiovisuel français

About author

Journaliste
Related posts
À la uneCultureMédias

Tu te souviens… du Morning Live ?

ActualitéCinémaCôte d’AzurCulture

10 dates marquantes dans l’histoire du Festival de Cannes

À la uneCulturePop & Geek

Tu te souviens … de la Game Boy ?

ActualitéFemmesInternationalReportages

6 femmes qui ont marqué le photojournalisme

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux