À la uneActualitéÉtudiantFrance

Emmanuel Macron a-t-il vraiment parlé d’aller vers “une université payante” ?

Macron discours université payante gratuite lycée Creuse

Après de nombreuses vagues d’indignation sur les réseaux sociaux, le président Emmanuel Macron est revenu sur ses propos controversés au sujet des universités.

Il y a deux semaines, le président de la République s’était rendu au Congrès de la Conférence des présidents d’université. Il y avait notamment évoqué sa volonté de réformer les universités afin qu’elles deviennent plus “professionnalisantes“. “On ne pourra pas rester durablement dans un système où l’enseignement supérieur n’a aucun prix pour la quasi-totalité des étudiants, où un tiers des étudiants sont considérés comme boursiers et où pourtant nous avons tant de précarité étudiante, et une difficulté à financer un modèle beaucoup plus financé par l’argent public que partout dans le monde” avait-il accentué. Des paroles qui pouvaient laisser sous-entendre qu’une fin de la gratuité dans les universités était envisageable.

Du côté de l’opposition, cela avait fait immédiatement réagir. Le candidat EELV Yannick Jadot a qualifié le chef de l’Etat de “président le plus anti-jeunes de la Ve République“, tandis que Valérie Pécresse (LR) a expliqué y voir une “provocation“. Même constat sur RTL lundi dernier, avec la présidente du syndicat étudiant UNEF : “Je suis plus qu’inquiète par cette prise de parole. On a découvert une seule chose : Emmanuel Macron n’emmerde pas seulement les non-vaccinés, il emmerde aussi les étudiants (…) Il veut construire une université qui évince les étudiants pauvres“.

“Je n’ai jamais dit ça”

Face à la polémique qui a suivi ses propos, le résident de l’Elysée a tenu à mettre les choses au clair. C’est pour cette raison qu’à l’occasion d’une visite dans un lycée agricole de la Creuse, il est revenu sur son discours. “Pour se battre contre la précarité étudiante, on n’augmente pas les droits d’inscriptions à l’Université, c’est d’ailleurs pour ça que, contrairement à ce que j’ai pu lire partout dans la presse, je n’ai jamais dit ça. Je me suis exprimé devant la Conférence des présidents d’université, je défie qui que ce soit de retrouver cette phrase qui est sortie partout“, a-t-il insisté. Avant d’ajouter : “Il paraît qu’on est en campagne, et donc il y a apparemment beaucoup de gens qui, dans ces cas-là, sortent des choses et vous font dire le contraire“.

Ce dernier en a également profité pour rappeler les différentes mesures mises en place depuis le début de son quinquennat : chèques psy, repas à 1 euros, le gel des loyers dans les résidences universitaires… Affirmant ainsi son soutien à la communauté étudiante.

À lire aussi : C’est le jour J pour Parcoursup : ça va se passer comment ?

About author

Journaliste en quête d'expériences en tout genre
Related posts
À la uneCinémaCulture

Qui est Michel Hazanavicius, le réalisateur qui fait l’ouverture du Festival de Cannes ?

À la uneFranceSport

Les 5 grands favoris du Tour de France

ActualitéFaits DiversFrance

Disparition de Lesline Ravel : c’est quoi cette "affaire Jubillar bis" ?

À la uneFranceSport

Qui est Cyril Benzaquen, en lice pour le titre de champion du monde de kickboxing ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux