À la uneActualitéFranceSantéSociété

La citoyenneté pour tous : zoom sur le handicap en France.

Avant 2005, les personnes touchées par le handicap en France n’étaient pas reconnues comme citoyennes dans leur ensemble. Choquant, surprenant… étrange ? En matière d’intégration, la France semble en effet en retard au regard des 9,5 millions d’handicapés, tant sur le plan social que professionnel. Un constat alarmant rendu public par l’ADAPT, association pour l’insertion sociale et professionnelle des personnes handicapées, que RadioVL a rencontré le mois dernier.

Une société bien pensante

2013, c’est la crise, le chômage qui grimpe, le mariage pour tous, mais c’est aussi et surtout l’Année européenne de la Citoyenneté. L’occasion pour l’ADAPT de se faire entendre de nouveau pour défendre leur cause en faveur de l’insertion sociale et professionnelle des personnes handicapées. Un « combat sociale et politique » selon Emmanuel Constans, président de l’association, qui a souhaité illustrer l’état actuel de l’insertion des personnes handicapées via un sondage réalisé par OpinionWay (Mai 2013) nommé « Citoyenneté et Handicap ». Et pour cause, pour un premier sondage sur le sujet – étonnant, encore une fois – le constat est mitigé. En effet, si la majeure partie de la population (74%) pense que la France est  en retard au niveau de l’insertion sociale des personnes handicapées, une mauvaise image persiste à l’égard de ces derniers. De fait, concernant l’importance de l’accessibilité à différents aspects de la vie quotidienne, les résultats sont …curieux. En tête on retrouve tout ce qui est de l’ordre du « pratique », où les élus locaux et le grand public placent l’accès aux établissements publics comme priorité. À l’inverse, vie affective, parentalité et accès au sport figurent en dernier dans le classement. Une opinion publique assez sévère donc qui semblerait posséder encore beaucoup de préjugés sur le handicap. De même, si une majorité d’élus locaux perçoivent de manière optimiste l’évolution de la situation globale des personnes handicapées, beaucoup n’ont encore pris aucune mesure en leur faveur et fustigent le manque de moyens et d’informations. Une société bien pensante donc, que l’ADAPT souhaite réconcilier avec la réalité pour changer le regard du « vivre ensemble ».

Un vent d’optimisme

Évolution il y a eu cependant puisque désormais une large majorité considère les mesures prises pour les personnes handicapées comme des mesures d’égalité et non de solidarité. Un renversement positif dont l’ADAPT a fait sa priorité. En effet, l’association œuvre depuis 1929 pour l’insertion professionnelle et sociale des personnes touchées par le handicap, et mène son combat dans un logique de « hors-les-murs ». Dernier dessein en date : le projet « Vivre ensemble, égaux et différents » lancé en 2011 visant à faire évoluer les représentations sur le handicap et les situations des personnes pour améliorer la société de demain. Eric Blanchet, directeur général de l’ADAPT déplore ainsi que « vivre avec un handicap en France est toujours extrêmement difficile et douloureux » et considère que « toute reconnaissance sociale passe par la reconnaissance professionnelle ». Or actuellement, on compte seulement 1,8 millions de travailleurs handicapés dont 20% sont au chômage.  Une sécularisation toujours massive qui, combattue dès la scolarisation, pourrait favoriser la prise de conscience de la société civile et des entrepreneurs selon l’ADAPT.

Changer le regard sur le handicap

IMG_2006 copie

Éric Blanchet, directeur général de l’ADAPT

« On continue à définir une personne handicapée par le prisme de son handicap, et non par ses qualités ou pour ce qu’elle est vraiment » poursuit Eric Blanchet. Un stigmatisation que nous appellerons « syndrome du téléthon » dont une majorité d’entre nous serait aujourd’hui victime. En effet, trop peu ou trop mal médiatisées, les personnes touchées par le handicap souffrent d’un replis extrême à l’heure de notre société individualiste, elle même repliée derrière une réalité seconde, numérique. Une vérité qui mérite d’être mise en lumière en oubliant pathos et théâtralité pour révéler le vrai visage de ces personnes, amis, frères ou enfants. Et dans ce sens, la culture sauve encore une fois la France. En effet, grâce à la projection de nombreux films dont le célèbre « Intouchables » réalisé par Olivier Nakache et Éric Toledano en 2011, le regard sur le handicap change peu à peu, et de nouvelles questions émergent. Comment concilier handicap et vie sexuelle ? Est-il possible d’être parents, de vivre en couple ? Nombreuses interrogations qui méritent d’être entendues aujourd’hui et pensées selon la spécificité de chacun. Mais au regard de la citoyenneté, si la loi de 2005 leur garantie une égalité parfaite, un long chemin est encore à parcourir.

 

 

Clara Losi , avec l’aide précieuse de Jérôme Wysocki

Related posts
À la uneBrèvesPop & GeekSéries Tv

Crisis on Infinite Earths : Tom Welling va y reprendre son rôle de Clark de Smallville

À la uneSéries Tv

On a vu pour vous ... le lancement de American Horror Story 1984

ActualitéCultureSéries Tv

Les « vraies » Winx débarquent sur Netflix

À la uneActualitéCultureMusique

Le rappeur Zola en prison aux Etats-Unis ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux