À la uneFemmesNon classéSantéSexe

La contraception bientôt intégralement remboursée pour les moins de 15 ans

Le ministère de la santé laisse entrevoir les premières mesures de l’avant projet de loi de financement de la sécurité sociale. Initialement prévu pour 2020, ce projet fait écho au dispositif mis en place en 2013 sur la contraception pour les jeunes. Ce dispositif permettait aux 15-17 ans, sous réserve d’une prescription d’un médecin ou d’une sage-femme, d’obtenir des moyens de contraception totalement gratuitement.

L’avant projet permettra aux jeunes de moins de 15 ans d’avoir accès à la contraception prescrite gratuite à leur tour. Le ministère de la santé, avec cette mesure, veut réduire les cas de grossesse chez les plus jeunes. Selon cet avant projet « près de 1000 jeunes filles de 12 à 14 ans sont enceintes en France ». Il est précisé que les mineures de moins de 15 ans doivent « supporter financièrement » le coût des contraceptifs, des consultations médicales et des éventuels examens biologiques, ce qui n’est pas la portée de toutes ses jeunes. Et sur les 1000 cas, 77O se concluent par une interruption volontaire de grossesse (IVG). Aujourd’hui, seul l’IVG et les contraceptifs d’urgence sont remboursés pour les mineurs.

Grâce à cette mesure, le ministère espère faire diminuer ces chiffres. Si l’on se réfère aux résultats du dispositif 15-17 ans, le taux de recours à l’IVG chez les 15-17 ans s’est stabilisé à 6% sur mille individu. Avant ce dispositif de 2013, le taux était de 9,5%. 

Si le projet de loi est adopté en 2020, les contraceptifs seront remboursés pour les moins de 15 ans. Elles bénéficieront de la confidentialité de leurs actes si elles le souhaitent. Mesure déjà présente dans le dispositif pour les 15-17 ans. 

A lire aussi : Les Français consommateurs de sexe

About author

Raymond Stephane Journaliste VL-media
Related posts
À la uneActualitéBrèvesCultureMusique

Josman marque son grand retour avec Bambi

À la uneActualité

« 500 enfants dorment dans la rue à Paris » - Des associations dénoncent

CultureMusiqueNon classé

Interview Jahkiss : "Je veux kiffer et je veux faire kiffer les gens."

À la uneActualitéCultureMusique

Interview: Sarah Rebecca, son premier single

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux