À la uneActualitéEconomieFranceInternationalPolitiqueSociété

La France va connaître une récession économique colossale

Récession économie

La crise sanitaire et économique n’épargne aucun pays. L’économie mondiale est durement touchée par la pandémie de Coronavirus. La France devrait connaître une forte baisse du Produit Intérieur Brut (PIB) et voir une économie encore plus affaiblie et ainsi entrer dans une récession économique inédite.

Le Ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, a exprimé cette année 2020 comme l’une des pires d’un point de vue économique. En effet, le Ministre a chiffré le PIB (Produit Intérieur Brut) au-delà de -2,2%. Un chiffre qui risque d’être bientôt obsolète si l’on se fie aux déclarations faites à Télématin hier matin sur France 2 : “La France va vraisemblablement connaître la pire récession économique après 1945” a-t-il confié. Selon l’INSEE, un mois de confinement pourrait coûter 3 points de PIB sur une année. Les risques de faillite, de surendettement et de licenciement seront réels si l’économie ne retrouve pas de l’allant d’ici à plusieurs mois. Il est à noter que la Banque de France a estimé une chute de 6% du PIB ce trimestre. Ce qui correspond à la pire performance à l’une des pires performances trimestrielles de l’économie française.

Des mesures d’urgence prises en France et en Europe

Ainsi, l’Etat français a débloqué un “fonds d’urgence économique” de 45 milliards d’euros dont 11,5 milliards d’euros pour soutenir les petites entreprises (1 milliard), payer les arrêts maladies (2 milliards) et enfin 8,5 milliards pour financer le chômage partiel, qui concerne 5 millions de Français. D’autres mesures ont été prises pour soutenir les entreprises dont le report de paiement pour les charges sociales et fiscales, dégrèvements d’impôt, garanties de prêts privés par la Banque publique d’investissement”. Par ailleurs, les secteurs les plus touchés sont la construction, le commerce, les transports, l’hébergement et la restauration. Dès lors, la Banque de France estime le non-fonctionnement d’un tiers de l’activité économique sur les quinze derniers jours de mars.

Related posts
À la uneSéries Tv

La Flamme : mais d'où vient la "Jean Guile" ?

À la uneActualitéFrance

Coronavirus : les scénarios envisagés par le gouvernement

À la uneBrèvesSéries Tv

Sauvé par le gong : le revival arrive le 25 novembre

À la uneActualitéInternationalPolitique

Amy Coney Barrett : le nouvel atout de Trump à la Cour Suprême

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux