À la uneFrance

La journée des droits de la femme.

Bien que cette journée consacrée à la femme semble légitime pour certains, elle demeure dérisoire pour d’autres.

[divide]

Il convient de préciser que la journée internationale des droits de la femme trouve son origine dans les manifestations féminines au début du XXè siècle. Ces femmes réclamaient l’égalité des droits, de meilleures conditions de travail et le droit de vote. Cette journée permet également de faire le bilan sur la place de la femme dans nos sociétés et dans le monde, afin de focaliser un tant soit peu les esprits vers cette problématique.

Bien que cette journée puisse engendrer des boutades qui sont le plus souvent orchestrées par la mauvaise foi, il n’en demeure pas moins que dans de nombreux autres pays les droits des femmes sont encore mis de côté. Que l’on songe seulement à certains pays ou les femmes n’ont toujours pas le droit de conduire une voiture…

Un débat plus ou moins futile peut néanmoins émerger de la formulation de la phrase. En effet “la journée des droits de la femme” implique-t-elle que les jours restant de l’année sont “la journée des droits des hommes” ? Il parait évident à nos esprits éclairés que cela n’est en rien le cas. Mais rappelons nous d’une chose qui cette fois est des plus légitimes, chaque jour est un jour de droit pour l’homme et pour la femme. Il est par conséquent  justifié qu’une sonnette d’alarme soit mise en oeuvre afin de rappeler que certains droits sont encore bafoués dans notre société ou bien dans le monde…

Charles des Portes

 

Related posts
À la uneFranceMédiasPolitique

Jean-Luc Mélenchon lance sa chaîne Twitch

À la uneFootSport

Un retour de la Ligue 1 encore écarté par le Premier Ministre

À la uneActualité

Chasse : Interdiction de participer aux mineurs ?

À la uneBrèvesEnvironnementInternational

Arctique : un inquiétant pic de chaleur est relevé

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux