À la uneCinéma

De La La Land à Phantasm : Notre sélection Blu-Ray du mois de mai

De la musique, des frissons, de la fantaisie de La La Land à Phantasm en passant par Tous en Scène, notre sélection blu-ray du mois de mai

A Monster Calls (Quelques minutes après minuit)

Réalisé par Juan Antonia Bayona

Avec Lewis MacDougall, Sigourney Weaver, Felicity Jones

Durée : 1h49

Date de sortie dvd/blu-ray : Le 9 mai 2017 chez Metropolitan Vidéo

L’émouvante adaptation d’un conte pour enfant  de Patrick Ness par le réalisateur de L’Orphelinat

Mais c’est quoi déjà… Quelques Minutes après Minuit ? Conor a de plus en plus de difficultés à faire face à la maladie de sa mère, à l’intimidation de ses camarades et à la fermeté de sa grand-mère. Chaque nuit, pour fuir son quotidien, il s’échappe dans un monde imaginaire peuplé de créatures extraordinaires. Mais c’est pourtant là qu’il va apprendre le courage, la valeur du chagrin et surtout affronter la vérité…

Il y a du Steven Spielberg dans cette ode à l’imaginaire, bouleversante fable philosophique teintée de noirceur et de poésie… Conte cruel incroyablement émouvant produit par Guillermo Del Toro, réflexion sur le deuil et récit initiatique, Quelques minutes après minuit nous invite à suivre Conor, confronté à la maladie de sa mère, et qui, chaque nuit, va s’échapper dans un monde imaginaire qui lui permettra d’affronter la réalité… Étonnant Lewis MacDougall, d’une justesse rare. Quelques longueurs certes, mais une belle humanité pour un film bouleversant.

A lire aussi : On a vu pour vous… Quelques Minutes après Minuit

Phantasm (1979)

Réalisé par Don Coscarelli

Avec A. Michael Baldwin, Bill Thornbury, Reggie Bannister

Durée : 1h29

Date de sortie dvd/blu-ray : Le 9 mai 2017 chez ESC Éditions

Si vous aimez les funérariums, les sphères tueuses et les nains zombies…

Mais c’est quoi déjà… Phantasm ? Orphelin depuis peu, Mike découvre que des faits étranges se déroulent dans le cimetière de Morningside. Il remarque un croque-mort à l’allure sinistre porter des cercueils comme s’il s’agissait de simples boîtes de carton, puis de petites créatures encapuchonnées aux activités pas moins suspectes… Effrayé mais curieux, aidé de son ami Reggie, Mike cherche à savoir ce qui se passe réellement. Il n’est pas au bout de ses surprises.

Étrange film que ce Phantasm, œuvre culte du cinéma horrifique, atmosphère oppressante, musique inoubliable, scénario brouillon (mais original)… si le film vaut le coup d’œil pour les fans du genre, il faut avouer qu’il a méchamment vieilli et que les effets spéciaux ont également pris un gros coup de vieux. Mais malgré tout le film reste inquiétant et vaguement glauque… indispensable pour les amateurs du cinéma fantastique des années 80. Le réalisateur à qui l’on doit également le très bon Bubba Ho-Tep réalisera trois suite inégales à son curieux Phantasm   

 

A lire aussi : De Rogue One à Manchester By the Sea : Notre sélection Blu-Ray du mois d’avril

La Communauté

De Thomas Vinterberg

Avec Trine Dyrholm, Ulrich Thomsen, Helene Reingaard Neumann

Durée 1h51

Date de sortie dvd/blu-ray : Le 24 mai 2017 chez Le Pacte

 

Les illusions des années 70 sous l’œil caustique du réalisateur de Festen

Mais c’est quoi déjà… La Communauté ? Dans les années 1970, au Danemark, Erik, professeur d’architecture, et Anna, journaliste à la télévision, s’installent avec leur fille de 14 ans, Freja, dans une villa d’un quartier huppé de Copenhague où ils décident de tenter l’expérience de la communauté. Ils y invitent donc des amis mais aussi de nouvelles connaissances à partager là une vie en collectivité où toutes les règles, toutes les décisions sont prises de manière collégiale et soumises à un vote. Si leur communauté favorise l’amitié, l’amour et l’intimité du groupe, une liaison amoureuse entre Erik et l’une de ses étudiantes va venir perturber la vie de tous…

Depuis la claque Festen en 1998, chaque film de Thomas Vintenberg est attendu avec impatience et curiosité. Primé en 2015 à Cannes avec La Chasse, il revient cette année avec un film délicat et mélancolique sur la désillusion d’un couple qui se sépare et sur la difficulté du vivre ensemble. Immersion dans les années 70 inspiré par l’expérience personnelle de Thomas Vintenberg qui nous raconte les illusions et désillusions d’une belle utopie qui se fissure au contact du réel. Moins provocante que ses précédents films, cette œuvre sensible et tendre, portrait d’une époque, est sans doute l’un des films les plus juste de son auteur.

La La Land

Réalisé par Damien Chazelle

Avec Ryan Gosling, Emma Stone, John Legend

Durée : 2h08

Date de sortie dvd/blu-ray : Le 25 mai 2017 chez M6 Vidéo

 

La La Land, un film qui vous enlace comme une petite mélodie du bonheur… Enivrant.

Mais c’est quoi déjà… Lalaland ? Au cœur de Los Angeles, une actrice en devenir prénommée Mia sert des cafés entre deux auditions. De son côté, Sebastian, passionné de jazz, joue du piano dans des clubs miteux pour assurer sa subsistance. Tous deux sont bien loin de la vie rêvée à laquelle ils aspirent…Le destin va réunir ces doux rêveurs, mais leur coup de foudre résistera-t-il aux tentations, aux déceptions, et à la vie trépidante d’Hollywood ?

La La Land est une escale au paradis aussi enivrante qu’une journée passée a New York, bouffée d’Hair teinté d’une douce mélancolie car Damien Chazelle ne choisit pas la facilité et nous offre un dénouement inattendu. Et puis il y a bien sûr Emma Stone et Ryan Gosling, Jazz Couple plutôt que Blues Brothers, deux formidables artistes dont l’interprétation brillante et parfois même les fragilités de leurs voix sur certaines chansons apportent à La La Land une justesse et une poésie supplémentaires. Si vous ne l’avez pas encore vu vous savez ce qu’il vous reste à faire… car vous allez vibrer, pleurer et rire devant La La Land, emporté par les ailes d’un moulin… rouge de préférence, greasé par les mélodies, la mise en scène et la finesse de l’hommage au genre…

 A lire aussi : Edito : La La Land où comment tomber fou amoureux d’un film…

Tous en scène

De Garth Jennings

Avec Matthew McConaughey, Reese Witherspoon, Seth MacFarlane, Scarlett Johansson

Durée : 1h48

Date de sortie dvd/blu-ray : Le 30 mai 2017 chez Universal Pictures France

De Kanye West à Sinatra, The Voice version animée et animaux

Mais c’est quoi déjà… Tous en scène ? Buster Moon est un élégant koala qui dirige un grand théâtre, jadis illustre, mais aujourd’hui tombé en désuétude. Buster est un éternel optimiste, un peu bougon, qui aime son précieux théâtre au-delà de tout et serait prêt à tout pour le sauver. C’est alors qu’il trouve une chance en or pour redorer son blason tout en évitant la destruction de ses rêves et de toutes ses ambitions: une compétition mondiale de chant.

C’est bourré d’humour et de tendresse, rythmé par une multitude de tubes euphorisant, un vrai show à l’énergie communicative. Certes ce n’est ni très original, ni révolutionnaire, mais l’ensemble est fun, pop, plein de surprises, les personnages sont attachants, et la bande originale idéale pour taper du pied tout en mangeant des pop corns (ou des M&M’s… c’est bien aussi les M&M’s). Certes, ce n’est pas du Pixar, mais Garth Jennings, réalisateur de H2G2 : le guide du voyageur galactique nous offre un film rafraichissant et énergique.

Related posts
À la uneEuro FootFootNon classéSport

Didier Deschamps prolonge jusqu'en 2022

À la uneActualitéBrèves

Bordeaux : une femme transgenre jetée par-dessus une rampe de parking

À la uneActualitéBrèves

La RATP va-t-elle rembourser les usagers lors de la grève ?

À la uneActualitéBrèvesInternational

Anniversaire de la déclaration universelle des droits de l'homme

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux