À la uneActualitéInternational

La NASA inquiétée par la disparition d’un trou noir géant

Un trou noir qui devrait se trouver à 2,7 milliards d’années-lumière de la Terre a été perdu des radars de la NASA, et cette nouvelle les inquiète

Retrouver un trou noir au beau milieu d’un amas de galaxies, c’est le travail que doivent effectuer les astronomes de la NASA depuis quelques jours. Ce dernier devrait se trouver à 2,7 milliards d’années-lumière de la Terre, mais ils n’ont rien repéré dans cette région. Selon, le Science Alert, il se pourrait que cet objet massif ait tout simplement disparu.
Malgré des recherches avec l’observatoire à rayons X Chandra de la NASA et le télescope spatial Hubble, les astronomes n’ont retrouvé aucune trace d’un trou noir au centre de l’amas de galaxies Abell 2261.

Comme l’expliquent les scientifiques sur le site de la NASA, les galaxies géantes telles que celle-ci sont censées héberger un trou noir supermassif en son centre et son absence est jugée « anormale. Étant donné que la masse d’un trou noir central suit généralement la masse de la galaxie elle-même, les astronomes s’attendent à ce que la galaxie au centre d’Abell 2261 contienne aussi un trou noir supermassif qui rivalise avec le poids de certains des plus grands trous noirs connus de l’univers“. Sa masse est donc estimée entre 3 et 100 milliards de fois celle du soleil.

Abell 2261 figure parmi les 25 amas de galaxies qui font l’objet d’une étude dans le cadre du programme Cluster Lensing And Supernova Survey with Hubble (CLASH).

Selon certains astronomes, le trou noir aurait pu être éjecté du centre de sa galaxie suite à une fusion de deux galaxies et des trous noirs centraux de chacune d’elles. La fusion de trous noirs produit des ondes gravitationnelles et, dans ce cas, il est possible que les ondes émises soient plus fortes dans une direction qu’une autre. Cela aurait fait bouger le nouveau trou noir et il se serait éloigné du centre de la galaxie. Cette théorie reste une hypothèse, pour le moment aucune preuve ne valide cette version.

Un nouveau télescope spatial nommé James Webb, qui devrait être prochainement lancé pourrait être en mesure de révéler la présence d’un trou noir supermassif au centre de la galaxie ou de l’un des amas d’étoiles. “Si Webb est incapable de trouver le trou noir, alors la meilleure explication est que le trou noir a bien reculé hors du centre de la galaxie”, concluent les astronomes.

En attendant cette avancée technologique on vous propose d’en savoir un peu plus sur les trous noirs

A lire aussi : On a écouté pour vous… As You Want, le podcast voyeuriste

About author

Journaliste
Related posts
À la uneSéries Tv

Les mystérieuses cités d'or bientôt en spectacle musical au Théâtre des Variétés

À la uneFrance

Direct | Marseille : un homme armé d'un couteau interpellé près d'une école juive

À la uneSéries Tv

Ici tout commence : Christelle Reboul et Joseph Malerba rejoignent la série

À la uneFrance

Le finlandais Ari Huusela clôture la 9ème édition du Vendée Globe

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux