À la uneActualitéCulture

La Nuit européenne des musées, 10 ans déjà

Durant la nuit du samedi 16 mai 2015, plus de 3400 musées ont gratuitement ouvert leurs portes jusqu’à minuit à travers l’Europe, dont plus de 1300 en France et 24 à Paris. Cet événement culturel, créé en 2005, propose au public de découvrir d’une manière plus libre et plus ludique les musées, en nocturne et au travers de nombreuses animations. Tout les ans, plus de deux millions de curieux et d’amoureux de l’art se rendent dans un musée afin de profiter des 5000 animations surprenantes, ludiques, scientifiques, pédagogiques… 

Ce samedi 16 mai, nous pouvions donc profiter de l’ouverture jusqu’à minuit de 24 musées parisiens afin de découvrir des expositions très diverses. Ainsi, nous avons pu nous délecter de l’exposition très réussie du Palais de Tokyo, Le Bord des mondes, qui tentent de répondre à la question posée par Marcel Duchamp « Y a-t-il des œuvres qui ne soient pas d’art ? ». Autre ambiance,  nous avons pu également profiter de trois expositions temporaires au Grand Palais :  le première qui réunit plus de 120 créations de Jean-Paul Gaultier, la deuxième sur les sublimes œuvres de Diego Velázquez, , et la troisième sur les Icônes américaines du San Francisco Museum of Modern Art. Une Nuit des Musées 2015 que l’on pourra donc qualifier d’hétéroclite.

“Y A T-IL DES ŒUVRES QUI NE SOIENT PAS D’ART ?”

Les géantes créatures de plage de Theo Jansen

Les géantes créatures de plage de Theo Jansen

Cette question de Marcel Duchamp, grand artiste du XXème siècle et “homme le plus intelligent du siècle” selon l’illustre André Breton, trouve-t-elle sa réponse dans l’exposition Le Bord des mondes du Palais de Tokyo ? Les différents œuvres exposées semblent au moins offrir des pistes de réflexion. En effet, en passant des géantes créatures de plage de l’artiste sculpteur néerlandais Theo Jansen aux attrape-nuages du physicien espagnol Carlos Espinosa, l’exposition a au moins le mérite de révéler “les prodigieuses recherches et inventions de visionnaires au-delà du territoire traditionnel de l’art”, selon la commissaire Rebecca Lamarche Vadel. En définitive, cette exposition du Palais de Tokyo, qui s’achèvera ce dimanche 17 mai, nous aura permis “d’emprunter des sentiers interdits et de chevaucher sur la faille qui habituellement sépare la création artistique et l’invention créative”.

DE VELÁZQUEZ A JEAN-PAUL GAULTIER EN PASSANT PAR L’ART MODERNE

Rixe de soldats devant l'ambassade d'Espagne de Diego Velázquez

Rixe de soldats devant l’ambassade d’Espagne de Diego Velázquez

Le Grand Palais met à l’honneur le “plus grand qu’il y ait jamais eu” jusqu’au 13 juillet 2015. Nous avons donc pu contempler les talents de Diego Velázquez, le maître de l’art du portrait. En effet, à travers les portraits de Philippe IV et de ses filles, Velázquez nous prouve qu’il maîtrise extraordinairement bien la représentation vivante des visages. Nous avons donc pu nous extasier devant son Portrait d’homme, sa Rixe de soldats devant l’ambassade d’Espagne et les magnifiques toiles de La Forge de Vulcain et La Tunique de Joseph. 

Passons de la peinture à la mode pour profiter de l’exposition de Jean-Paul Gaultier qui rassemble quelques 175 de ses ensembles imaginés entre 1976 et 2014, jusqu’au 3 août 2015 au Grand palais. On découvre cette exposition du travail du célèbre créateur avant-gardiste à travers 7 sections imaginées par le couturier pour présenter ses sources d’inspiration. On découvrira donc le Salon, L’Odyssée, les Muses, A fleur de peau, Punk Cancan, Metropolis et Jungle urbaine. Une exposition tout en charme et en extravagance à savourer jusqu’au 3 août 2015.

Enfin, on fini sur  les chefs d’œuvres des icônes américaines, habituellement conservées au San Francisco Museum of Modern Art (SFMOMA), qui sont présentées à Paris au Grand Palais jusqu’au 22 juin 2015 dans le cadre d’une itinérance mondiale. Les œuvres d’artistes tels qu’Andy Warhol ou Roy Lichtenstein, emblématiques de l’art moderne et contemporain, offrent un véritable panorama de la création américaine du XXe et XXIe siècles.

LA NUIT DES MUSÉES, UN GRAND SUCCÈS

Cet événement culturel, qui attire de plus en plus de personnes au fil des années, semble être un grand succès. En effet, durant la nuit de samedi, les rues de Paris étaient sillonnées de curieux, de touristes, d’amoureux de l’art, de jeunes et de moins jeunes, tous ayant pour but de profiter librement de l’important patrimoine culturel de la ville de Paris, grâce à la Nuit des Musées. De plus, grâce au dispositif “La classe, l’œuvre !”, en partenariat avec le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, les plus jeunes ont aussi pu investir les musées. Cet événement exceptionnel, d’envergure européenne, se doit de perdurer afin que l’art et la culture conservent leur place primordiale dans la société européenne.

Related posts
À la uneActualitéFaits DiversSociété

L'homme arrêté à Glasgow n'est pas Xavier Dupont de Ligonnès

À la uneBrèvesSéries Tv

High School Musical: The Musical: The Series : lancement en grandes pompes pour la série

À la uneSéries Tv

Dupont de Ligonnès arrêté : la réalité a dépassé les fictions

ActualitéSociété

🚨 Alerte : Xavier Dupont de Ligonnès retrouvé en Écosse 🚨

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux