À la uneActualitéSanté

La question du jour : pourquoi ronfle-t-on ?

Le ronflement perturbe le dormeur ainsi que son entourage. Mais à quoi cela est-il dû ? Il est la cause d’une vibration des tissus de la gorge. Les causes et les solutions sont multiples. Tour d’horizon.

“J’ai pas réussir à dormir de la nuit”, “tu ronfles trop fort”, ” va dormir sur le canapé”. Au moins un ronfleur sur 5 a déjà entendu ces remarques. Ces sonorités nocturnes sont souvent handicapants et le sujet de moqueries, notamment au sein d’un couple. Pourquoi ? Tous simplement car les ronflements peuvent atteindre jusqu’à 100 décibels, soit le vrombissement d’un camion. Effrayant n’est-ce pas ? Mais à quoi sont-ils dûs ? Selon le Dr Jean-Noël Prevost, médecin au CHU de Caen, “les ronflements sont liés à une mauvaise tonicité des muscles en général”. Durant le sommeil profond, le voile du palais, la luette et la langue se relâchent, ce qui encombrerait les voies respiratoire. Le pharynx vibre car l’air a du mal à traverser la gorge.

Les causes

Environ 30% des adultes ronflent de manière régulière, ce qui est banal. “Ce n’est pas une maladie, mais un vieillissement de l’organisme”, explique le Dr Jean-Noël Prevost. Cependant, l’hérédité peut-être l’un des facteurs. En effet, certaines caractéristiques morphologiques comme le tour du cou chez certaines familles peuvent déclencher cette sonorité désagréable. L’alcool engendre également le ronflement car il “diminue le tonus des muscles, en particulier ceux de la gorge”, indique le professionnel de santé. Par ailleurs, le tabac ou certains médicaments peuvent être la source de ces nuisances. Malheureusement, les ronflements sont les signes d’une maladie : “lorsqu’un enfant ronfle, ce n’est pas normal”, souligne le docteur. Ces bruits sont chez les plus jeunes caractérisés par une augmentation du volume des amygdales, provoquant une gêne respiratoire. Aussi, la position dans laquelle vous dormez favorise le ronflement. Comme par exemple dormir sur le dos.

Les solutions

Dans un premier temps, rendez-vous chez un spécialiste du sommeil pour diagnostiquer la sévérité de votre ronflement. Il sera en mesure de vous proposer un traitement adapté pour vaincre ce désagrément. Il est recommandé de changer ses habitudes de vie, en arrêtant de boire de l’alcool, de fumer, de perdre du poids. D’autres part, différentes solutions naturelles existent pour les arrêter. Utilisez les huiles essentielles qui ont des vertus justes exceptionnelles ! Faites des exercices avec vote langue avant de vous coucher pour réduire les risques de sonorités nocturnes. En parallèle des remèdes de “grand-mères”, testez le spray nasal, si vos ronflements sont modérés. Et si ces astuces ne fonctionnent pas, boucher le nez de votre conjoint, ou étouffer le avec son oreiller… On plaisante bien évidemment.

About author

Pelmard Adline
Related posts
À la uneInsolite

Quarante ans plus tard, une part de gâteau du mariage royal du prince Charles et Lady Diana mise en vente

À la uneFranceSanté

Emmanuel Macron répond aux questions des Français sur le vaccin

À la uneSéries Tv

La Casa de Papel : découvrez la bande annonce de la saison 5

À la uneSéries Tv

On a vu pour vous ... Jugée coupable, la saga de l'été de France 3

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux