À la uneActualitéFranceSanté

La SNCF expérimente des “bornes santé” en Gare de Lyon

Depuis ce mardi 21 juillet, la SNCF teste un dispositif de prise de température des voyageurs. Un contrôle volontaire qui ne dure pas plus de 4 secondes.

Afin de lutter au mieux contre la propagation du coronavirus, la SNCF a pris la décision de tester un dispositif de prise de température de ses voyageurs. Pour ce faire, l’entreprise a installé des “bornes santé” sur les bords des quais, à côté des portes d’embarquement. Ces tests s’effectuent actuellement en Gare de Lyon et devraient s’étendre à Gare de l’Est et Gare Montparnasse à partir du 5 août.

“On ne comprendrait pas qu’on ne soit pas prêt en cas de nouvelle crise.”

Pour le moment, le dispositif n’est qu’expérimental. Ces tests qui durent 4 secondes ne sont réalisés que sur la base du volontariat. A l’aide d’une caméra thermique – aucun contact n’est donc nécessaire – la température corporelle des voyageurs est prise. L’appareil n’affichera pas les données personnelles et ne les stockera pas non plus. La SNCF enverra une notification par mail ou SMS en amont de leur déplacement aux voyageurs dont le train est concerné. Une fois les portes d’embarquement passés, les agents de la SNCF se rapprocheront d’une personne si sa température dépasse les 38,5 degrés. Aucune interdiction de monter dans le train ne sera permise à précisé la SNCF. Sans frais supplémentaires, la personne concernée pourra reporter ou annuler son billet. Si elle fait le choix de prendre le train, l’entreprise lui affectera un masque chirurgical neuf ainsi qu’une dosette de gel hydroalcoolique. Les agents lui rappelleront également les gestes barrières.

La SNCF se prépare en cas de seconde vague

L’entreprise se veut prévoyante a expliqué à l’AFP le directeur de Voyages SNCF, Alain Krakovitch. Il a ajouté inviter les personnes à “jouer le jeu“.

Ces expérimentations interviennent aussi pour “vérifier en conditions réelles la fluidité d’embarquement d’un train TGV Inoui”. En effet, “en cas de mise en place d’un contrôle de température“, la SNCF se veut préparée.

Un dispositif déjà en place à l’aéroport

Depuis le début du mois de juin et en réponse au décret du 11 mai 2020, les aéroports de Paris ont installé des caméras thermiques aux terminaux. Seulement, ces prises de températures se font sur la base du volontariat. Et sont sans conséquences pour les rentrants sur le territoire. Eric Caumes et Philippe Juvin, deux professeurs d’hôpitaux parisiens, ont alerté au sujet de l’efficacité de ces dispositifs. Si Aéroports de Paris a renforcé les mesures sanitaires depuis la réouverture des aéroports, les contrôles ne semblent pas suffisants…

A lire aussi : COVID 19 : Le point sur la crise en France

Crédits : AFP

About author

Journaliste
Related posts
ActualitéEnvironnement

5 conseils simples pour réduire sa consommation d’énergie 

À la uneFranceInsolite

Des glaces pour chiens dans un restaurant du Var ?

ActualitéJeux olympiquesReportagesSport

5 éléments à retenir de la journée olympique et paralympique

ActualitéFranceVoyages

5 choses qu’on a pas le droit de faire sur les plages françaises cet été

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux