À la uneActualitéInternational

Le bras de fer continue aux USA, Donald Trump claque la porte des négociations

Mercredi 9 janvier a eu lieu une intense réunion de négociation entre le Président républicain Donald Trump et l’opposition démocrate représentée par Chuck Schumer (le président du Sénat, un démocrate) et Nancy Pelosi (présidente de la Chambre des représentants, démocrate aussi) pour trouver des solutions au Shutdown qui frappe le pays.

Un désaccord entre la Maison Blanche et les organes législatifs du pays engendre ce qu’on appelle un “Shutdown”. Le shutdown provoque l’arrêt temporaire d’une grande partie de l’administration du pays et met au chômage technique toutes les personnes qui y travaillent.Si un shutdown dure normalement entre 2 et 5 jours, celui provoqué par le désaccord au sujet du “Mur du sud” de Trump dure depuis 19 jours. Le pays est dans une situation critique et risque une grande scission entre les deux partis.

 

Alors pour y remédier une rencontre a été organisée hier pour essayer de se mettre d’accord mais alors que les différents représentants des partis étaient en plein débat, le président a décidé de quitter la salle de réunion. “Le président s’est levé et est parti. Une nouvelle fois, nous avons assisté à un caprice parce qu’il ne pouvait obtenir ce qu’il voulait» raconte Mr.Schumer. Voilà ensuite le tweet qu’a écrit Trump en sortant de la réunion :

 

“Je viens de quitter une réunion avec Chuck et Nancy, une perte de temps totale. J’ai demandé ce qui allait se passer dans 30 jours si j’ouvrais rapidement les choses, allez-vous approuver la sécurité à la frontière qui comprend un mur ou une barrière en acier? Nancy a répondu NON. J’ai dit au revoir, rien d’autre ne fonctionne”

 

Le président demande le soulèvement de plus de 5.5 milliards de dollars pour la création de son mur. Or, les démocrates défendent l’idée d’un mur séparant les deux pays serait totalement immoral. Et pour en rajouter une couche, le fils de Donald Trump, Donald Trump Jr., a comparé le mur du président aux murs d’un zoo : “Savez-vous pourquoi vous pouvez apprécier une journée au zoo? Parce que les murs cela marche”. Une remarque affligeante qui a suscité une vive réaction chez les opposants.

Ce que l’on peut retenir de cette entrevue rapide, c’est que les deux camps pensent avoir le peuple derrière eux. Les républicains pensent que les citoyens qui ont élu Trump suivront ses idées jusqu’au bout, alors que les démocrates pensent que le peuple est lui révulsé par l’idée de ce mur entre les deux pays. La situation n’a pas bougé d’un pouce et risque de durer encore dans le temps.

Related posts
ActualitéBrèvesEquitationFranceSport

Le groupe GL events partenaire avec le cavalier Olivier Perreau

À la uneActualité

Pourquoi il faut regarder The Seven Deadly Sins, le nouvel animé sur Netflix

À la uneActualité

Sarcelles : un jeune homme de 20 ans tué à coup de machette

À la uneActualitéFootSport

CAN : Le Cameroun réussit son entrée en lice, le Ghana pas aidé par l'arbitrage

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux