InternationalNon classé

Le Conseil de sécurité de l’ONU condamne le tir de Pyongyang

Le Conseil de sécurité de l’ONU a condamné à l’unanimité le tir de missile balistique effectué par la Corée du Nord. Les quinze pays membres ont promis une réponse forte.

Ce dimanche, la Corée du Nord a effectué un tir de missile balistique sol-sol de moyenne portée, tiré depuis l’ouest du pays, en direction de la mer du Japon. Le Conseil de sécurité de l’ONU s’était réuni ce lundi 13 février pour prendre « de nouvelles mesures significatives contre Pyongyang ». La particularité de tir est que c’est la première violation des résolutions du Conseil de sécurité depuis l’investiture de Donald Trump. Sa réaction était très attendue ; cet acte est même vu comme une provocation à l’encontre du nouveau gouvernement américain.

À lire aussi: Tir de missile: La Corée du Nord provoque les Etats-Unis

Le tir balistique condamné à l’unanimité

Les quinze pays membres du Conseil ont condamné ce tir sans exception. Même la Chine, principale alliée du régime nord-Coréen, a approuvé le texte proposé par les Etats-Unis, qualifiant cet acte de “grave violation” des résolutions de l’ONU. « Il est temps que la Corée du Nord rende des comptes, non en mots mais en actes » précisent les quinze pays membres.

Les Etats-Unis, qui avaient demandé cette réunion avec le Japon et la Corée du Sud, ont promis de répondre très fortement à ces violations. « La Corée du Nord est un gros gros problème. Nous nous en occuperons très fortement » a martelé Donald Trump lors d’une conférence de presse à la Maison Blanche.

À lire aussi: Trump discute d’une crise internationale sur la terrasse d’un club de golf

La France veut que les sanctions soient véritablement appliquées

La France souhaiterait quant à elle que les sanctions soient réellement appliquées. En effet, depuis le premier essai nucléaire nord-Coréen, Pyongyang a essuyé six sanctions de la part du Conseil de l’ONU, sans pour autant stopper son activité. En 2016, le régime a effectué deux essais nucléaires et tiré une vingtaine de missiles. Ces missiles tests ont pour but de développer une technologie assez avancée pour pouvoir atteindre les Etats-Unis. Le ministère américain de la défense assure toutefois être capable d’intercepter ce genre de missiles.

Related posts
À la uneActualitéInternational

Prix Pulitzer : Une récompense spéciale pour la jeune femme qui a filmé le meurtre de Georges Floyd

À la uneEnvironnementInternational

Thomas Pesquet va bientôt faire une sortie dans l'espace

À la uneActualitéInternational

LGBT : Le premier ministre hongrois veut interdire le fait de "promouvoir" l’homosexualité auprès des mineurs

À la uneActualitéInternational

G7 : Tout comprendre sur le sommet qui commence aujourd’hui

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux