InternationalsociétéSociété

Le jounal The Guardian n’utilisera plus le terme de “changement climatique”

Désormais The Guardian s’engage à utiliser des termes plus précis et plus pointus pour parler des réalités environnementales.

Le monde prend peu à peu conscience des dégâts que cause l’Homme. La question environnementale est au cœur des débats et elle tend à prendre une place importante dans les prises de décision. Cependant les scientifiques et les grands défenseurs de la nature s’accordent à dire que le terme de “changement climatique” est bien trop faible. Il ne reflète pas la réalité qui est elle bien plus grave.

La jeune suédoise Greta Thunberg avait déjà tenté de sensibiliser à cela. Comme l’a justement rapporté le journal Telquel , elle a posté sur Twitter :”Nous sommes en 2019. Pouvons-nous maintenant appeler un chat un chat : dérèglement climatique, crise climatique, urgence climatique, dérèglement environnemental, crise et urgence écologique ?”

L’engagement du Guardian

Nous vivons une sixième extinction des espèces, la fonte des glaces, la montée des eaux et la destruction de certains écosystèmes. Et ce sont des faits que l’on ne peut nier. De plus, un réchauffement de 3 °C est prévu d’ici 2100. C’est pourquoi, The Guardian a décide de ne plus utiliser le terme de “changement climatique”.

Ce média est le premier à introduire de nouveaux termes à sa charte typographique pour décrire plus justement la crise environnementale à laquelle nous somme confrontés. “Crise ou urgence climatique” au lieu de “changement climatique” “surchauffe planétaire” pour remplacer “réchauffement climatique”. 

“Nous voulons nous assurer que nous sommes scientifiquement précis, tout en communiquant clairement avec les lecteurs sur cette question très importante”, a déclaré la rédactrice en chef du Guardian, Katharine Viner. “L’expression changement climatique par exemple, semble plutôt passive et douce alors que les scientifiques parlent d’une catastrophe pour l’humanité.”

A LIRE AUSSI :

Related posts
À la uneActualitéInternational

Turquie: Erdogan désavoué à Istanbul

À la uneNon classésociétéSociété

Top 5 des raisons d'adopter les jeux de société

InternationalSociété

L'enquête argentine: problèmes internes, problèmes communs

À la uneActualitéHigh TechInternational

Un nouveau carburant vert pour les fusées?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux