Autrefois indésirable, l’ancien leader du Front National est aujourd’hui prisé par les médias. À l’occasion de la promotion de ces mémoires, tour d’horizon de ces dernières apparitions dans les médias.

 

« Contre le Rassemblement National »

En début de semaine sur France Inter, Jean-Marie le Pen était l’invité du 7/9 de Léa Salamé. Et il n’a pas tardé à réagir à la refonte du Front National. Lors du Congrès du parti à Lille, sa propre fille l’a exilé de son poste de président d’honneur. Marine Le Pen a également proposé de rebaptiser le Front national, le Rassemblement National. Cette annonce avait provoqué un tollé pour la présidente du FN. Ce lundi, Jean-Marie Le Pen avait aussi indiqué son point de vue : « Cela n’apporte rien de nouveau » , « c’est un véritable assassinat politique ».

 

« Mayotte est un microcosme »

Hier soir, Jean-Marie Le Pen était l’invité surprise de l’Émission Politique de France 2. Un invité qui était pourtant attendu pour débattre avec l’actuel ministre de l’Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin. Le dirigeant d’extrême droite a attaqué le gouvernement sur l’immigration. « Le phénomène auquel nous assistons à Mayotte est un microcosme. Nous faisons face à un grand danger (…) « si vous ne supprimez pas les voies d’accès, nous seront submergés, comme le continent tout entier ».
 Darmanin amusé lui a répondu : « Même avant ma naissance, vous parliez déjà d’un déferlement d’immigration ».

 

 

Le jour où il a renoncé à tuer un Allemand



Sur Europe 1, l’ancien président d’honneur du Front National était l’invité de Christophe Hondelatte dans Hondelatte raconte. Ce dernier retraçait la jeunesse de Jean-Marie Le Pen, à partir de ses mémoires. Lorsqu’en 1944, il poursuit un Allemand, le jeune résistant se trouve en situation de « venger la mort de son père ». Il déclare alors : « Quand je suis cet homme avec la main sur mon pistolet et le désir de le tuer, il a l’arme à la bretelle et il marche dans la nuit. S’il se retourne, s’il prend son arme, je tirerai, sûrement à tous risques ». « Mais je me dégonfle. (… ) Il y a en rade de la Trinité deux ou trois destroyers. Il peut y avoir en conséquence un déluge de tirs d’artillerie sur la ville. »

 

Invité de Ruth Elkrief

Le co-fondateur du Front national était l’invité du 19h Ruth Elkrief sur la chaîne 15 de la TNT. En duplex depuis le Parlement européen de Strasbourg, il s’est exprimé sur les raisons de l’actuel succès de ses mémoires « Fils de la nation ». Il a justifié la réussite commercial de son ouvrage en déclarant « j’ai eu une vie assez passionnante, et je crois que cela intéresse les Français. » 


Jean-Marie Le Pen face à la jeunesse


Ce soir, l’ancien combattant d’Algérie sera face aux micros de VL. Il discutera de la sortie de son livre lors d’une interview spéciale. Opposé à la jeunesse sur les réseau, il sera soumis aux meilleures questions des auditeurs. Si vous souhaitez poser une question à l’ancien président du Front National, il suffit de poster une réponse au tweet de la rédaction.

 

À LIRE AUSSI… Que retenir des mémoires de Jean-Marie Le Pen ?