À la uneActualitéSport

Le Pacifique leur réussit

Après sa prestation convaincante contre la Nouvelle-Zélande la semaine dernière, le XV de France a cette fois-ci renoué avec la victoire, en dominant le Tonga au Havre (38-18). Les quatre essais bleus ont témoigné d’un état de forme retrouvé, même si tout ne fut pas parfait.

Ambiance électrique en terre maritime. Les éléments se sont mélangés ce soir, dans l’enceinte du stade Océane du Havre, habituellement occupé par le Havre AC. Après leur défaite inaugurale des tests d’octobre contre les All Blacks (19-26), les Bleus se devaient de l’emporter face aux îles Tonga, petit archipel perdu au milieu du Pacifique, et 13e nation mondiale. Le match démarre, comme à l’accoutumée, par le “Kailao”, cette danse guerrière censée déstabilisée l’adversaire, l’équivalent du “haka” néo-zélandais. De quoi donner le ton pour ce match, comme nous le disions électrique.

  • GUITOUNE, UNE PREMIÈRE EN FANFARE

Dès le début du match, les hostilités ne tardent pas à se faire ressentir. Après une première pénalité de l’Auvergnat Morgan Parra, Sofiane Guitoune, jeune arrière de l’USAP qui vit sa toute première sélection en Bleu, marque déjà son premier essai, après vérification vidéo suite à une action amorcée par le talonneur Dimitri Szarzewski. Si Parra rate une transformation difficile dans le coin, le match démarre sous les meilleures auspices pour le XV de France. Le reste de la première mi-temps se solde par des échanges de pénalité, suvi d’un essai du 3e ligne Damien Chouly, pour donner un avantage de 19-6 à la France à la mi-temps.

Peu avant la pause, les esprits se sont échauffés autour de Szarzewski et le Tongien Moa. Les échauffourées redémarrent alors que le jeu vient à peine de reprendre. Pour donner définitivement une fin à cette animosité, l’arbitre exclut les deux protagonistes de cette bagarre, le Tongien Taumalolo et Yoann Maestri. L’électricité promise un peu retombée, les Bleus tissent leur match, et plantent un nouvel essai, de l’oeuvre du jeune Brice Dulin. Parra transformes sans soucis, 28-6. La réaction tongienne ne tarde pas à se faire savoir : un parfait décalage permet à Vanikolo de réduire la marque, 28-11. La fin du match va dans tous les sens, avec un essai pour chaque camp dans les six dernières minutes. Le XV de France finit par s’imposer 38-18. Une victoire ponctuée d’une extraordinaire présence offensive, mais encore révélatrice d’une défense assez poreuse, qui a laissé passer tout de même deux essais. La revanche sur la défaite en Coupe du Monde 2011, où les Tongiens l’avaient emporté sur les Français (14-19), est désormais accomplie. Place maintenant au 3e et dernier test, contre l’Afrique du Sud, samedi au Stade de France. De quoi confirmer la belle prestation du Havre.

Related posts
À la uneBrèvesSéries Tv

Riverdale : deux acteurs quittent la série en fin de saison 4 [SPOILERS]

À la uneBrèvesMédias

On n'est pas couché : l'émission pourrait s'arrêter en juin

ActualitéBrèvesExpositionsFrance

Le salon de l’agriculture ouvre ses champs !

À la uneSéries Tv

On a vu pour vous... les premiers épisodes de Tommy, Edie Falco en cheffe de la police

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux