À la uneCultureInsoliteTendances

Le retour des Squaws chez Harpo !

Au cours d’un voyage aux Etats-Unis, Gérard Naraud tombe amoureux des grands territoires de l’ouest américain, des tribus indiennes qui les habitent et de leur joaillerie. Il créé Harpo en 1971, à 25 ans. Aujourd’hui, sa fille Dorothée reprend le flambeau « pour mes indiens que j’adore, pour leur simplicité, pour ces turquoises aux couleurs toujours extraordinaires, et pour tous ces bijoux chargés d’histoires et de magie. » Serait-elle une cousine de Pocahantas ? « Avec ma peau blanche et mes tâches de rousseur, j’en doute » déclare-t-elle en souriant. Mais elle n’a pas besoin d’être une peau rouge pour sillonner les contrées amérindiennes à la recherche des plus belles pierres et des artistes les plus talentueux…

Vos bijoux sont dignes des ornements originaux des amérindiens. D’où viennent-ils ?

Tous nos bijoux en argent massif et Turquoises véritables sont fabriqués aux USA. Certains sont même très côté et recherchés par de grands collectionneurs. Ils sont signés par des artisans ou de grands artistes de différentes tribus (Navajo, Hopi, Zuni, Pueblo, Blackfeet etc..).

Certains artistes passent différents concours et gagnent des prix pour leurs ouvrages. Ce qui donne une valeur ajoutée à leur signature (d’où certaines différences de prix).

harpo2x2

Bagues, colliers, bracelets, Harpo offre une gamme de bijoux aux motifs géométriques, ornés plumes ou de perles tissées.

Que signifie « Harpo » ? C’est une incatation magique ?

C’est un hommage à un des frères Marks Brothers, ces humoristes des années 30 – Harpo, Groucho, Chico, Gummo et Zeppo. Mais c’était aussi un moyen pour mon père de contrarier un ancien patron qui décida un jour de se nommer Groucho !

Travaillez-vous toujours en famille ?

Oui, mon père est toujours présent et à mes côtés. Et mes deux petites sœurs Valentine et Ella nous ont rejoints il y a quelque temps.

Est-ce que tu dessines toi-même quelques pièces ?

Oui, certains articles à base de ‘liquid silver’ (petits tubes d’argent montés sur fils et pierre heishi). Je m’inspire des Navajos, ces « indiens des hautes plaines » qui travaillent généralement la turquoise dans son état le plus naturel possible,  lui laissant sa forme originelle. Les anciens lui conféraient des pouvoirs magiques, et ornée d’argent, la turquoise se portait comme un sacre.

 Vous n’avez qu’un magasin à Paris (d’ailleurs il est canon!) ?

Merci ! Oui, nous sommes un peu les seuls fous à faire ça, une seule boutique en France à Paris, et depuis 2 ans un site de vente en ligne http://www.harpo-paris.com. Mais nous avons des revendeurs partout en France et à l’étranger.

Style: "harpo-tik-01"

En plus des bijoux, le magasin regorge de coiffes, d’arcs, de carquois, de tambours, de tomahawks, de couvertures « Pendleton », de tapis, tableaux, poteries etc

J’ai vu dans votre section presse que vous êtes régulièrement cités dans la presse mode. Qu’est-ce qui à déclenché ce véritable engouement ?

Oui, des photographes, stylistes ou rédactrices viennent souvent choisir des bijoux ou des accessoires pour des shootings.

Dans les années 80, une grosse influence Turquoise nous a donné le vent en poupe, quelques parutions presse et quelques ‘people’ se sont pris au jeu, puis tout est parti comme une trainéede poudre… Tout le monde voulait porter cette pierre bleue. Etant les seuls sur le marché, la demande explosait, du coup d’autres marques, bien intéressées par cet effet de mode, se sont mises à faire comme nous. Elles ont disparues mais nous, nous sommes restés… Et nous sommes ainsi devenus une référence pour les plus belles turquoises du marché.

Style: "70's look"

En un mot, c’est quoi « l’esprit Harpo »?

C’est avant tout une philosophie, nous travaillons pour le plaisir ! Nous nous efforçons d’avoir toujours le plus choix afin de faire rêver le plus grand nombre.

Chez Harpo, on trouve tout le charme d’une boutique authentique où nous faisons tout pour que le client puisse voyager et sentir à l’écoute.

« Not just a present but a way of life »

 D’autres projets en tête ?

Oui/non, je ne sais pas pour le moment, je vais ou me mène le vent…

 

 

 

 

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneSéries Tv

Le problème à trois corps : la série la plus ambitieuse de Netflix ?

À la uneCinéma

Halloween Ends : Michael Myers et Laurie Strode de retour dans une ultime bande-annonce

À la uneMédias

Star Academy : c'est pour quand le retour de l'émission ?

À la uneInternationalSportSports d'hiver

C'est qui Hilaree Nelson, cette icône de l'alpinisme portée disparue dans l'Himalaya ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux