À la unePolitique

Législatives 2024 :  qui pourrait devenir “Premier ministre” ?

En cas de nouvelle défaite pour la majorité présidentielle lors des élections législatives anticipées de juin 2024, Emmanuel Macron devra choisir un nouveau Premier ministre.  Qui pourrait succéder à Gabriel Attal et prendre les rênes du gouvernement ?

Une coalition Le Pen – Macron ? 

Marine Le Pen, ancienne présidente du RN, a déclaré à plusieurs reprises qu’elle n’était pas intéressée par le poste de Premier ministre. En cas de victoire du RN aux législatives, elle a indiqué qu’elle souhaitait voir Jordan Bardella prendre la tête du gouvernement. « Jordan Bardella a toutes les qualités nécessaires pour devenir Premier ministre et conduire notre programme pour la France », a-t-elle affirmé après la victoire du RN aux européennes​​.

Jordan Bardella : Le favori ?

En gagnant les dernières élections européennes, le leader du Rassemblement National (RN) sera est en tête des sondages pour devenir le prochain Premier ministre si le RN remporte une majorité aux législatives. Bardella, à seulement 28 ans, a réussi à s’imposer comme le successeur de Marine Le Pen et a mené une campagne européenne marquée par des positions fermes sur la souveraineté nationale et la lutte contre l’immigration. Lors des dernières élections européennes, il a obtenu 31% des suffrages, renforçant ainsi sa légitimité pour prétendre au poste de Premier ministre​​.

Le vice-président du Rassemblement National Sébastien Chenu affirme que Jordan Bardella sera le candidat RN pour aller à Matignon.

Éric Ciotti : La tête des Républicains ?

Éric Ciotti, président des Républicains (LR), est également considéré comme un candidat potentiel pour le poste de Premier ministre. Ciotti a gagné en notoriété grâce à ses positions fermes sur la sécurité et l’immigration, des thèmes qui résonnent fortement avec une partie de l’électorat de droite. Lors des dernières élections législatives, Ciotti a affirmé que « la sécurité et la lutte contre l’immigration doivent être les priorités du prochain gouvernement », et il continue de recevoir un soutien important au sein de son parti​.

Jean-Luc Mélenchon, de retour en force ? 

S’il n’avait pas réussi à convaincre les français de « l’élire » Premier ministre à l’issue des dernières élections législatives, Jean-Luc Mélenchon pourrait renouveler son souhait

Le chef de La France Insoumise (LFI), est un autre candidat potentiel pour le poste de Premier ministre. Si une coalition de gauche réussit à s’imposer lors des législatives, Mélenchon pourrait revenir en force. 

Olivier Faure, François Ruffin, Fabien Roussel… Depuis l’annonce de la dissolution de l’Assemblée nationale, les figures de la gauche appellent à un « Front populaire » contre « le danger » de l’extrême droite, grande victorieuse des Européennes. 

Mais Jean-Luc Mélenchon apparaît comme une épine dans le pied pour certains membres de la gauche. Comme Olivier Faure, qui a prévenu qu’il ne « s’alignerait pas sur » le leader Insoumis.

Après la facture de la Nupes, « Le front populaire » semble être la nouvelle alternative pour la gauche. 

About author

Journaliste
Related posts
À la uneCinémaSéries Tv

Yellowstone : quand Kevin Costner va-t-il enfin revenir dans la série ?

À la uneFrancePolitique

Pour qui votent les principaux influenceurs français ?

À la uneFrancePolitique

« Changer de sexe en mairie », quelle est cette mesure du Front populaire critiquée par Macron ? 

À la uneSéries Tv

Plus belle la vie : et si Vanessa Kepler se cachait derrière "l'affaire des harceleurs" ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux