Covid19: Conférence de presse d’Edouard Philippe sur la stratégie contre le Covid19. Prolongation du confinement jusqu’au 15 avril minimum. Le point sur l'évolution de l'épidémie.

EquitationSport

Les adieux de Quenelle du Py

La jument favorite d’Olivier Robert a fait ses adieux à la compétition, samedi 9 février, au Jumping International de Bordeaux. L’alezane quitte les terrains de concours pour se consacrer à la reproduction.

Quenelle du Py est une jument de 15 ans. Elle est née en 2004 grâce à Thierry Lucas dans le Lot-et-Garonne au sein de l’élevage du Py.

« Olivier a toujours cru en toi »

Sur la piste du concours international de Bordeaux, l’équipe d’Olivier Robert a voulu rendre un dernier hommage à Quenelle du Py. Sa groom, sa soigneuse, son ostéopathe, son maréchal-ferrant … Chacun a écrit un petit mot pour l’occasion.

Voici le message de Virginie, sa groom :

 « Il a fallu être patient mais tu as fini par rendre Olivier le plus heureux de tous les cavaliers. Vous avez galopé sur les plus belles pistes du monde. Vous nous avez tellement fait rêver. Avec toi j’ai traversé l’Europe et même l’Atlantique. Toi qui adores galoper sur la plage mais qui détestes qu’on te fasse la crinière au peigne ou qu’on te tonde les oreilles. Olivier a toujours cru en toi. »

Une belle histoire

Avec cette jument, Olivier Robert a remporté les CSI 3* d’El Jadida (Maroc) en 2014, de Valence en 2015 et de Megève en 2016. Il est également arrivé troisième du Grand Prix 5* de La Corogne (Espagne) en 2014. Enfin, le couple a réussi à se qualifier pour la finale de la Coupe du monde à Omaha (Etats-Unis).

Le cavalier de sauts d’obstacle n’a pas caché son émotion lors de ses adieux :

« Evidemment c’est un moment particulier parce que je suis chez moi à Bordeaux et elle aussi. Ça fait quelques mois que sa carrière est terminée. Je n’avais pas pris conscience que la jument été rentrée dans le cœur des gens à ce point-là. J’ai reçu beaucoup de messages de sympathie, de soutien et ça fait chaud au cœur. On a représenté la France en Coupe des nations mais on n’a pas fait de grands championnats en équipe. C’est une jument tellement spéciale. Elle m’a offert des moments extraordinaires »

Retrouvez l’interview d’Olivier Robert au Jumping de La Baule 2018 :

Quenelle du Py a été blessé l’année dernière lors du Jumping de Bordeaux 2018. Elle n’était pas revenue sur les pistes depuis.

Lire aussi : Félicie Bertrand remporte son premier Grand Prix 5* à Bordeaux

Related posts
À la uneFranceMédiasSport

Interview – Christophe Licata ( Danse avec les stars)

À la uneActualitéFranceNon classéSport

Astuces confinement: Faire son sport à la maison

À la uneActualitéBrèvesFootSport

Coronavirus : L'Euro 2020 décalé d'un an

À la uneActualitéSport

Paris-Nice, dernier rayon de soleil d'un calendrier suspendu

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux