ActualitéInternational

Les affaires prospèrent à Vienne grâce aux négociations sur le nucléaire iranien

Alors que les négociations concernant le nucléaire iranien ont repris depuis la semaine dernière dans la ville de Vienne, le commerce illégal du sexe est en plein boom dans la capitale autrichienne. En effet, selon le patron d’une maison close de la ville de Vienne, cité par le site d’information saoudien Al-Arabiya, plus les négociations durent dans le temps, plus les hordes de diplomates, de fonctionnaires, d’analystes, de journalistes et de garde du corps ont recours aux services de professionnels du sexe.

Le Palais Coburg de la ville de Vienne, un palace datant du XIXème siècle, a accueilli presque toutes les négociations concernant le nucléaire iranien depuis février 2014. Et depuis maintenant plus de 2 ans, de nombreuses rumeurs ont circulé concernant l’existence de tunnels souterrains reliant le palais à plusieurs maisons closes.

ENTRE PROSTITUTION ET CYCLISME POUR SE DÉTENDRE

Si certains des participants aux négociations ont recours aux services de professionnels du sexe, d’autres ont des activités beaucoup plus respectables. En effet, des négociateurs ont pris un jour de congé afin de faire du vélo le long du Danube.

D’autres préfèrent oublier temporairement les négociations en profitant des piscines publiques autrichiennes.

Car il est clair que les négociateurs s’impatientent parfois. “Ces discussions sont interminables,” selon un diplomate cité par le journal Business Insider Australia. “J’aimerai beucoup faire autre chose maintenant. Ces négociations me rendent fou.”

CANICULE, FATIGUE ET EXASPÉRATION

Symbole de la longueur des négociations, quelques jours avant le 30 juin 2015 (la deadline originelle), une délégation blaguait déjà à propose du film “Groundhog Day”, sorti en 1993, qui traitait de la vie d’un homme qui revis inlassablement le même jour.

En outre, lorsque la température atteint les 40° Celsius, rester calme devient de plus en plus difficile. En conséquence de ces températures extrêmes, le ministère des Affaire Etrangères autrichien a organisé une distribution gratuite de glace pour les journalistes.

Mais cela ne permet pas à tout le monde garder la tête froide. En effet, un journaliste italien a complètement craqué au moment où la climatisation dans sa tente est tombée en panne. Ce dernier a donc fini par dire à son éditeur “tu es un idiot!” avant d’ajouter “Un crétin! Un crétin! Un crétin!”

 

About author

Informer, décrypter, divertir
    Related posts
    À la uneInternational

    Procès Derek Chauvin : le verdict qui fait respirer l’Amérique

    À la uneInternational

    Un harceleur tente de s’introduire chez Taylor Swift

    À la uneInternationalNumérique

    Quels sont les applications et les jeux les plus téléchargés au monde?

    À la uneInternational

    Tesla : un accident mortel suscite les débats, deux enquêtes sont ouvertes

    Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux