À la uneFootSport

Les bleus veulent prendre la bonne direction

Si le dernier match amical contre les Etats-Unis a laissé place à quelques doutes, la sélection de Didier Deschamps ne s’est pas montrée plus inquiète lors de son envol pour Istra afin de rejoindre leur camp de base pour la coupe du monde.

Les tricolores conscients de quelques failles dans les différents systèmes que le sélectionneur a mis en place que ce soit pour le 4-3-3 ou le 4-4-2 losange. Les différentes dispositions tactiques de DD ont pour l’heure portés leurs fruits avec plus ou moins de réussite. Le bilan reste à l’avantage de la formation bleu blanc rouge qui veut se lancer idéalement dans la compétition samedi contre l’Australie. Les bleus ont surtout une envie de débuter convenablement pour se faciliter la tâche ensuite contre une équipe d’Australie qu’elle avait affronté au Parc des Princes et une victoire large six buts à zéro, c’était avant la coupe du monde au Brésil en 2014.

Une entrée en lice déterminante

Lors de l’Euro 2016 les Français avaient eu toutes les peines du monde à s’imposer contre une bonne équipe de Roumanie. Le contexte était différent mais en Russie, la France aura le choix de confirmer les nombreux espoirs que les pays portent sur son équipe nationale. Pour DD il faudra conduire son équipe jusqu’à l’objectif initial fixé par le Président de la Fédération, Noël le Graët avec une demi-finale comme minimum syndical. Reste au sélectionneur et à ses troupes à prendre les armes techniques et tactiques pour former le bataillon qui conduit à la victoire.

 

Related posts
À la uneMédias

Candidats, nominations, invités : tout ce qu'il faut savoir sur la nouvelle Star Academy

À la uneInternational

Une société chinoise nomme un robot comme PDG

À la unePop & Geek

Fortnite : Aya Nakamura dans un show interactif ? 

À la uneCinéma

Est ce qu’il y aura un reboot d’American Pie ? 

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux