À la uneActualitéFranceReportages

Les confidences de Simone, la voix légendaire de la SNCF !

Depuis 37 ans, Simone Hérault fait siffler le train ! Aujourd’hui sur VL, la voix de la SNCF nous parle de son “attachement fusionnel” à la compagnie et son personnel. Confidences d’une comédienne de métier et cheminote de cœur !

Qui est plus écouté que Johnny Hallyday en France ? Simone Hérault, la voix de la SNCF ! Les chiffres parlent d’eux-mêmes : 4.000 heures d’enregistrements, 1 milliard d’annonces diffusées dans 4.735 gares et des millions d’auditeurs. Simone Hérault, comédienne de son état, vous accompagne depuis 37 ans sur le chemin du travail ou des vacances, quotidiennement ou occasionnellement. Une histoire d’amour fusionnelle avec la compagnie ferroviaire qui n’est pas prêt de s’arrêter. Cette année, la SNCF vient de lancer l’avatar 3D de Simone Hérault avec le #AlloSimone. L’objectif : améliorer considérablement « l’information voyageurs ». Personnalité préférée des cheminots, officiellement porte-parole des usagers, Simone Hérault – dont la voix douce incarne la SNCF pour 2 français sur 3 – nous fait voyager dans les coulisses de la compagnie ferroviaire. Attention au départ !

Comment êtes vous devenue, il y a 37 ans, la voix officielle de la SNCF ? 

“Deux après mon bac, j’ai intégré la grande maison de l’ORTF à « inter-service jeune ». En 1972, après une audition, je deviens animatrice sur France Inter Paris (FIP), qui était la radio novatrice de l’époque.  Mon histoire avec la SNCF débute en 1981. La compagnie était venue faire un casting parmi les voix de FIP pour trouver son identité sonore. Au début, nous étions deux avant que la SNCF ne décide d’une uniformisation sonore. J’ai eu la chance d’être choisie pour poursuivre la collaboration. Ce n’est qu’en 2000 que j’ai quitté FIP pour lancer ma compagnie de lecture Lire Autrement“. 

Selon vous, quelles sont les qualités de votre voix ? Il y a-t-il un entretien particulier ?

“Ma voix n’est pas extraordinaire ! Elle est normale, pas agressive, douce et surtout déstressante. Egalement, d’un point de vue technique, elle est très audible dans un milieu bruyant comme un hall de gare ! C’est peut-être ce qui explique ma longévité ! Sinon, j’évite simplement d’être enrhumée pour garder la même sonorité que celle des messages précédents.

Malgré 37 ans à la SNCF, vous n’êtes pas cheminote… 

“Non, je suis comédienne ! La SNCF me rémunère au cachet lors de chaque enregistrement, 2 fois par mois environ. Sans être cheminote, je suis très engagée et participe à tous les événements comme les 80 ans de la compagnie ! Souvent, j’enregistre des messages pour les mariages, les naissances, les retraites ! La SNCF est une grande famille avec une culture d’entreprise importante ! J’ai un attachement fusionnel avec le personnel SNCF que je vais toujours saluer dans les gares même lorsque je voyage à titre privé !”

Je fais partie de l’ADN de la SNCF et c’est une immense fierté !

Comment se déroule les enregistrements des annonces de la SNCF ? 

“J’enregistre chaque nom de gare en 3 intonations différentes, tout comme les heures et les minutes. La SNCF utilise la technique de la concaténation, c’est à dire que j’enregistre des groupes de mots qui sont ensuite mis bout à bout pour composer une phrase, d’où la nécessité de ne pas être enrhumée (rires) ! Je cherche toujours à jouer avec les intonations pour un résultat le plus naturel possible. Je suis bien sûr très attentive à la prononciation du nom des gares !” 

Aujourd’hui, pour 2 français sur 3, votre voix incarne la SNCF. Est-ce une fierté ? 

“C’est une immense fierté ! J’ai une très grande chance de faire ce métier, spécialement avec la SNCF car il n’y a qu’une seule voix (rires). Ma voix fait aujourd’hui partie de l’ADN de la SNCF (rires) ! J’ai même appris que lorsqu’une équipe de film tourne dans une gare, ma voix est comprise dans la mise à disposition des espaces ! Résultat, j’entends ma voix dans 80% des films et téléfilms.

Avec #AlloSimone, les usagers me font remonter les dysfonctionnements pour améliorer l’information aux voyageurs ! Je suis un peu un porte-parole !

Désormais pour les usagers SNCF, vous êtes aussi un visage… ou plutôt un avatar 3D pour améliorer l’information voyageur ! Qu’avez-vous pensé de cette proposition qui fait de vous un « porte-parole des voyageurs » ?

« J’étais heureuse et sidérée à la fois (rires) ! Du jour au lendemain, mon visage, enfin mon avatar était partout dans les gares ! J’ai tout de suite accepté le principe de l’avatar que j’ai trouvé amusant ! Sur twitter, avec le #AlloSimone, les usagers me font remonter les dysfonctionnements et la SNCF apporte une réponse rapide et personnalisée ! Avec cet avatar, la SNCF lance un énorme chantier pour améliorer l’information voyageur. C’est primordial !

Trouvez vous que votre avatar vous ressemble ?

“Oui, elle me ressemble (rire) ! Elle est plus jeune, un peu plus mince mais je retrouve les cheveux blonds courts et les yeux bleus. Dans la première version, les yeux étaient dans l’esprit des mangas qui ont été réduit à des yeux dans l’esprit « euro-mangas ». En réalité, j’enregistre le texte et une comédienne fait une « motion-capture » pour que la bouche personnage soit en accord avec mes paroles ! C’est la magie de la technologie et le service fonctionne !”.

Autre lancement important pour la SNCF et auquel vous êtes sensible : une bibliothèque numérique gratuite accessible par tous et partout. Pouvez-vous nous en dire plus ?

“Oui, cette bibliothèque numérique est disponible sur l’application SNCF e-livres ! Il suffit de se créer un compte et vous avez accès à des milliers d’œuvres gratuitement, dans le train, chez vous ou ailleurs ! Ce n’est pas une plateforme de téléchargement mais bien un outil de lecture ! Il y a des polars, des livres jeunesses, des guides des régions et des BD car nous sommes partenaires du centre national de la BD d’Angoulême ! Un service sympa ! Je suis la marraine de cette application et chaque mois je tourne une capsule vidéo pour mettre en avant un livre ou un nouveau contenu”. 

Une activité en lien avec votre compagnie de lecture : Lire Autrement ! 

“J’avais envie d’aller à la rencontre du public ! Nous organisons des lectures publiques qui peuvent être des lectures thématiques, des lectures d’auteurs ou l’histoire d’un personnage ! En général, nous sommes plusieurs comédiens avec des musiciens. Le texte et les voix sont au centre du spectacle. Nous préparons une lecture sur Emile Zola avec des peintures de Béraud – un peintre contemporain de Zola – qui aura pour titre “Le Paris de Zola”. Il y aura un pianiste, une chanteuse lyrique et 2 comédiens ! Rendez-vous courant 2019 !”

Dernière question, n’est-ce pas surprenant d’entre sa propre voix dans une gare ? 

“Je suis toujours surprise mais surtout amusée ! Il est difficile de faire une autocritique car les groupes de mots sont collés pour faire des phrases ! Je ne vais jamais trop vite ou trop doucement (rires) !”

A LIRE AUSSI :

La SNCF va s’équiper de nouveaux trains

Comment se faire rembourser son Pass Navigo à 50% ?

A Propos de l'auteur

Journaliste VL. Directeur du bureau de Lyon.
Continuez votre lecture
ActualitéInternational

Le Botswana lève l'interdiction de chasser les éléphants d'Afrique

ActualitéFrance

45 anciens officiers réclament une reconnaissance du préjudice d'anxiété

ActualitéFranceNon classé

Une femme de 102 ans soupçonnée de meurtre dans l'Aisne

À la uneMédiasReportagesSociété

Complément d'enquête du 23 mai : la contre-attaque de Harvey Weinstein

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux