Avis aux amateurs de sport, 2018 sera un grand millésime ! Prenez vos agendas, on fait un tour d’horizons des événements sportifs à ne pas manquer cette année.

9 au 25 février : Jeux olympiques d’hiver à Pyeongchang, en Corée du Sud.
Sur fond de tensions internationales, 15 disciplines sportives seront à l’honneur. Pour rappel, les derniers jeux de Sotchi avaient été entachés par les scandales de dopage d’athlètes russes révélés par le rapport McLaren. La Russie, qui avait fini quatrième, ne participera pas, en conséquence, à l’édition de cette année. Les Français avaient finis à la 10e place du tableau des médailles. Les jeux paralympiques se tiendront dans la foulée, du 9 au 18 mars. Après des mois d’escalade de tensions internationales avec la Corée du Nord, Pyongyang a affirmé être favorable à l’envoi d’une délégation d’athlètes nord-coréens à Pyeongchang. A ce titre, la ligne téléphonique qui relie les deux Corées a été rouverte, après deux ans de silence.

14 juin au 15 juillet : Coupe du Monde de football en Russie.
C’est sans doute l’évènement de l’année. L’équipe de France, 20 ans après son dernier titre, pourra-t-elle être sacrée de nouveau ? Il lui faudra sortir première ou deuxième de son groupe composé de l’Australie, du Pérou et du Danemark. Puis elle croisera probablement sur sa route l’une des trois équipes favorites au titre : le Brésil, l’Argentine et l’Allemagne. Éléments de réponse avec le premier match contre l’Australie le 16 juin.

26 mai : Finale de la Ligue des champions à Kiev, en Ukraine.
Assistera-t-on à une troisième victoire consécutive pour le Real Madrid de Zidane ? Distancé en Liga par le FC Barcelone, les Madrilènes auront fort à faire pour battre les Parisiens dans une double confrontation le 14 février et le 6 mars. 
La finale de la ligue Europa se déroulera quelques jours avant, le 16 mai dans le néo-stade des Gones à Décines.

Le tirage complet des huitième de finale de LDC

À lire aussi : La France s’en sort très bien pour le tirage au sort de la Coupe du Monde 2018

18 février : NBA All Star Game au Staples Center.
Petit changement à noter cette année : désormais les deux capitaines nomment leur cinq majeur ainsi que leurs remplaçants.

31 mai au 17 juin : Finales de NBA.
Les Cavaliers de Cleveland finaliste l’an passé et vainqueur du titre en 2016 sont pour l’instant mal embarqués. Troisième de leur poule, l’équipe emmenée par Lebron James est à la peine dans une conférence Est menée par les Celtics de Boston où joue Kyrie Irving. À l’Ouest, les Golden States Warriors creusent l’écart avec les Rockets de Houston qui viennent de voir leur leader, James Harden, se blesser.

12 juin : Finale du championnat pro A.
L’Elan Chalon, aura fort à faire pour défendre son titre. Scotché à la 18e et dernière place, il faudra un miracle pour quel l‘équipe bourguignonne puisse jouer les playoffs. Il faudra pour cela être, à l’issue de la saison régulière, dans les huit premiers.

15 au 28 janvier : Open d’Australie.
La précédente édition avait donné lieu à une incroyable finale entre les deux légendes du tennis, Rafael Nadal et Roger Federer. Quatre Français, Jo-Wilfried Tsonga, Lucas Pouille, Adrian Mannarino et Richard Gasquet seront têtes de série. Chez les Françaises, Caroline Garcia, numéro 8 mondiale, tentera de faire mieux qu’un seizième de final, son record dans le tournoi. N°11 mondiale, Kristina Mladenovic essaiera d’inverser la spirale négative de treize défaites consécutives. À noter que les autres tournois du Grand Chelem se dérouleront du 27 mai au 10 juin pour Roland Garros, du 2 au 15 juillet pour Wimbledon et du 27 août au 9 septembre pour l’US Open.

Federer après sa victoire à l’Open d’Australie félicite Nadal  / Crédits : Getty Images

23 au 25 novembre : Finale de Coupe Davis.
La France sera-t-elle de nouveau présente en finale cette année ? Titrés l’an passé face aux Belges, les tennismen français tenteront de défendre leur titre dès le premier tour face aux Néerlandais. La finale de la Fed Cup, la coupe féminine aura lieu deux semaines auparavant.

À lire aussi : Marion Bartoli annonce son retour à la compétition

3 février au 17 mars : Tournoi des Six Nations.
L’équipe de France emmenée par son nouveau sélectionneur Jean Bunel donnera tout pour ne pas repartir avec la cuillère de bois. Après la tournée d’automne, le staff a été totalement remanié. Jean-Baptiste Elissalde s’occupe désormais des arrières. Sébastien Bruno est à la mêlée. Julien Bonnaire se charge de la touche.
Le pendant sud-américain des Six nations, le Rugby Championship, se tiendra, du 25 août au 15 septembre.

La France débutera face à l’Irlande le 3 février / Crédits : US Thouars Rugby

12 mai : Finale de la coupe d’Europe de Rugby à Bilbao.
Trois des six équipes françaises engagées dans la compétition sont pour l’instant qualifiées aux phases finales. Il reste cependant deux matchs à jouer. Depuis deux ans les Saracens anglais viennent à bout des clubs français en finale.

2 juin : Finale du Top 14 au stade de France.
La Rochelle, Montpellier, Castres, Racing 92, Toulon et Toulouse occupent pour l’instant les six places qualificatives aux phases finales du Top 14. Le bouclier de Brennus était revenu l’an dernier à l’ASM Clermont.

12 au 28 janvier : Championnat d’Europe de handball masculin en Croatie.
L’équipe de France, championne du monde à la maison en 2017, aura à coeur de reconquérir son titre perdu en 2016. La sélection emmenée par l’ancien sélectionneur Claude Onesta avait, à l’époque, terminé à la cinquième place.

20 novembre au 16 décembre : Championnat d’Europe de handball féminin.
Les Françaises, tout juste couronnées d’un titre mondial face aux Norvégiennes, donneront tout, devant leur public, pour conquérir leur premier titre européen.

L’équipe française de handball sacrée championne du monde après sa victoire 23-21 contre la Norvège le 17 décembre 2017 / Crédits : Patrik Stollarz AFP

6 au 20 janvier : Paris-Dakar entre Lima au Pérou et Córdoba en Argentine.
La quarantième édition du rallye passera même par les pistes de Bolivie. L’occasion pour le Français Sébastien Loeb de remporter sa première victoire dans cette traditionnelle épreuve de 5000 kilomètres. L’an dernier  c’est son coéquipier chez Peugeot, Stéphane Peterhansel, qui s’est imposé pour la septième fois en automobile.

24 et 25 mars : Lancement de la saison avec le premier Grand Prix en Australie.
Cette année, la Formule 1 reviendra en France qu’elle avait quittée en 2008. Le circuit du Castellet accueillera ses pilotes du 23 au 24 juin pour la huitième étape de la saison. Le 21e et dernier Grand Prix aura lieu à Abou Dabi du 23 au 25 novembre. Verra-t-on un pilote détrôner Lewis Hamilton (Mercedes), quadruple champion de l’épreuve ? Coté français, Romain Grosjean (Haas), Esteban Ocon (Force India) et Pierre Gasly (Torro Rosso) seront, en tout cas, présents sur les circuits cette saison pour donner le meilleur d’eux-mêmes.

4 mars : Lancement de la saison de cyclisme sur route.
Elle débutera avec la traditionnelle course à étapes Paris-Nice du 4 au 11 mars. Sa pendante Italienne, Tirenno-Adriatico aura lieu en même temps, du 7 au 13 mars. Ces courses ouvriront la saison avant la première classique Milan-San Remo organisée le 17 mars.

S’enchaineront ensuite, le Tour des Flandres, Paris-Roubaix, la Amstel Gold Race, la Flèche wallonne et le Liège-Bastogne-Liège en Avril.

La saison des grands tours viendra alors avec le Giro d’Italie (4 au 27 mai) et ses trois premières étapes israélienne. Du 7 au 29 juillet se tiendra le 105e Tour de France. Enfin, la Vuelta conclura la saison du 25 août au 16 septembre.

 

On suivra bien entendu les conséquences du contrôle antidopage suspect de Christopher Froome. L’union de cyclisme internationale (UCI) annonçait le 12 décembre dernier que le quadruple vainqueur du Tour de France faisait l’objet d’une procédure à ce sujet. Une forte concentration en salbutamol avait été détecté dans ses urines à l’issue de la 18e étape de la Vuelta, le 7 septembre.

4 au 9 septembre : Championnats du monde de VTT.
Chez les femmes, la Française Pauline Ferrand-Prévot tentera de faire mieux que l’an passé et sa troisième place en cross-country. Chez les hommes, le suisse Nino Schurter aura pour ambition d’aligner un quatrième titre mondial de suite dans son jardin helvète. Le descendeur français Loïc Bruni donnera tout pour également sauvegarder son titre acquit l’an passé.

10 au 30 septembre/29 septembre au 4 octobre : Championnat du monde de Volley-ball
Au cours du mois de septembre, ce ne seront, non pas un, mais deux championnats qui se dérouleront. L’équipe de France masculine emmenée par Earvin N’Gapeth ouvrira le bal. Elle n’a jamais fait mieux qu’une troisième place dans la compétition en 2002. Détentrice de la ligue mondiale, la « Team Yavbou » tentera de faire mieux que sa quatrième place obtenue en 2014.

L’équipe de France a remporté sa deuxième ligue mondiale en trois ans le 9 juillet dernier. Pour cela, elle a battu en finale les champions olympiques brésiliens en cinq sets / Crédits : AFP

Le tournoi féminin aura lieu dans la foulée. L’équipe de France, éliminée en qualification en juin dernier, n’inaugurera pas une quatrième participation dans l’épreuve. La dernière en date remonte à 1974. Les filles avaient, à l’époque, terminé le tournoi à une triste 21e place.

2 au 20 août : Championnats d’Europe de natation à Glasgow, en Écosse.
Camille Lacourt, champion du 50m et du 100m dos, et Florent Manaudou, champion du 50m nage libres, laisseront la nouvelle génération de nageurs français défendre leurs titres dans leurs disciplines respectives. Ils sont, depuis peu, retraités des bassins.

Camille Lacourt célèbre son titre de champion du monde en 50m dos le 30 juillet 2017. Il met un terme à sa carrière après cette dernière course / AFP

11 au 16 décembre : Mondiaux de natation en petit bassin à Hangzou, en Chine.
L’édition 2016 avait vu la Hongroise Katinka Hosszú remporter 7 titres.

26 au 29 avril : Championnats d’Europe de judo à Tel Aviv, en Israël.
Les Françaises Priscilla Gneto et Audrey Tcheuméo auront à défendre leurs titres, respectivement en moins de 57kg et moins de 78kg.

27 août au 2 septembre : Championnats du monde de Judo à Bakou en Azerbaïdjan.
Teddy Riner sera bien présent pour emporter un 11e titre mondial et enfoncer, un peu plus, son nom dans le tatami Azéri.

 

4 novembre : départ de la 40e édition de la Route du Rhum.
Les skippers s’élanceront de Saint Malo le 4 novembre en direction de Pointe-à-Pitre. Il y a quatre ans, le Français Loïck Peyron (Banque Populaire), avait traversé l’Atlantique en un temps record : 7 jours, 15 heures et 8 minutes.

5 février : Finale de NFL .
Le précédent Super Bowl avait donné lieu à une incroyable « remontada » de 25 points de la part des Patriots de la Nouvelle-Angleterre. Ils l’avaient alors emporté sur les Falcons d’Atlanta.

La tenniswoman canadienne Eugénie Bouchard avait parié sur la victoire d’Atlanta avec un utilisateur sur Twitter. Elle a honorée son engagement 10 jours plus tard.

6 au 16 septembre : Championnats du monde d’escalade à Innsbruck en Autriche.
Ultime test pour les grimpeurs avant la première figuration de leurs sport aux Jeux Olympiques d’été de Tokyo, en 2020. La compétition consiste en trois épreuves : une de bloc, une de difficulté et une de vitesse.

2 au 4 mars : Championnats du monde en salle d’athlétisme.
Ils se tiendront dans le National Indoor Arena à Birmingham en Angleterre. Les athlètes s’affronteront lors de 26 épreuves.