À la uneActualitéBrèvesFranceSorties

Les Fêtes de Bayonne désormais payantes

Il sera à présent obligatoire de payer son entrée pour pouvoir assister aux fêtes de Bayonne. La commune l’a confirmé ce mardi. On parlerait de 5 à 8 euros.

C’est officiel, les festayres devront débourser une petite somme pour pouvoir faire la fiesta dans les rues de Bayonne. Selon le journal Sud-Ouest , l’accès aux Fêtes sera bien payant du vendredi au dimanche. Le maire de la ville, Jean-René Etchegaray, a confirmé l’annonce devant la commission extra-municipale des Fêtes de Bayonne.

Pour l’instant, aucun prix n’a été communiqué mais cela serait compris entre 5 et 8 euros.

Une tradition venue d’Espagne

Arrivée depuis 1932 en France, cet évènement a pris exemple sur les célèbres fêtes de Pampelune en Espagne. Chaque année, du dernier mercredi de juillet au dimanche qui suit, des centaines de milliers de gens se réunissent pour célébrer le le roi Léon.

La cérémonie débute par la remise des clés de la ville par le Maire aux festayres habillés en blanc et rouge. Pendant 4 jours s’en suit lâchers de taureaux, corridas, bandas, concerts, animations…

 

Des Fêtes placées sous haute surveillance

En 2017, plus d’un million de personnes sont donné rendez-vous dans le Pays-Basque pour festoyer convenablement. Avec les attentas de Nice dix jours auparavant, les forces de l’ordre et forces spéciales étaient sur le qui-vive.

Les forces de sécurité seront appuyés par 300 agents de la sécurité civile, chaque jour. En font partie, une centaine de pompiers, la croix-rouge (80 effectifs), le SAMU (65) ainsi que la protection civile (65).

Au total, 650 fonctionnaires seront déployés chaque jour pour assurer la sécurité pendant la folle semaine. Dans le détail, ce sont 250 CRS qui seront mobilisés, 61 militaires de la force Sentinelle, 50 gendarmes, épaulés par la police nationale, la police aux frontières et la douane.

 Malgré les risques, l’évènement ne cesse d’attirer de nouveaux curieux chaque été. La ville a même accueilli le groupe  Coldplay l’an dernier.
Related posts
À la uneActualitéArtArt / ExpoCultureFranceMusiqueSpectacles

Da Silva : "Je me sens plus proche de la naïveté de l'enfance que du cynisme des hommes".

À la uneSéries Tv

QUELLES SONT LES SÉRIES NETFLIX LES PLUS VUES ?

À la uneRugbySport

France-Pays de Galles : l’arbitre remis en question

À la uneNumériquePop & Geek

La liste des jeux du service Stadia de Google est dévoilée

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux