À la uneActualitéSanté

Les gestes suicidaires en forte augmentation chez les adolescentes en 2021

En 2021, le nombre de gestes suicidaires ont bondi chez les adolescents, notamment chez les femmes pour qui les chiffres sont très inquiétants.

Au sein d’un article, Libération explique avoir eu de nouvelles données concernant les suicides en France. Ces chiffres illustrent l’augmentation plus que significatives des tentatives de suicide chez les adolescents et plus particulièrement chez les femmes en 2021.

Le suicide est un sujet peu souvent évoqué, pourtant il concerne chaque année plus de monde qu’on ne le pense. Il ne touche pas les mêmes populations et les chiffres, que l’INSEE dévoilait en 2018, l’illustrent bien. Cette année, les hommes se suicidaient près de trois fois et demi de plus que les femmes.

Pourtant, les chiffres que Libération a publié démontrent que les gestes suicidaires sont eux bien plus importants chez les femmes. Déjà en temps normal (hors 2021), chez les femmes de 15 à 29 ans, on recense près de 300 cas de gestes suicidaires par semaine. Pour la même tranche d’âge, ces chiffres se situent proche des 150 cas par semaine pour les hommes. D’ailleurs, Libération nous donne les données par an : «entre 13 000 et 15 000» pour les femmes, contre «entre 7 000 et 8 000» pour les hommes. On observe bien des chiffres presque deux fois supérieurs.2021 n’a pas arrangé la situation puisque ces gestes suicidaires ont augmenté, chez les femmes, de plus de 20 %, toujours selon Libération, tandis que les données pour les hommes restent semblables aux années précédentes.

Cette augmentation s’observe également, et de manière plus impressionnante chez les femmes de moins de 15 ans. En effet, Libération illustre une augmentation des gestes suicidaires de «40 % par rapport à la moyenne des admissions sur la même période lors des trois années précédentes » chez cette tranche de la population, tandis qu’elle reste constante chez les hommes de moins de 15 ans.

Ces données illustrent bien les séquelles psychologiques laissées par la pandémie et les différentes restrictions liées à celle-ci. Nombreux étaient les étudiants et étudiantes qui témoignaient des difficultés qu’ils avaient pu vivre, notamment liées à l’isolement et la précarité. En début d’année 2021, le gouvernement avait mis en place des « chèques psy » offrant aux étudiants trois séances de 45 minutes chez un psychologue, sans débourser le moindre euro.

Malgré une faible couverture médiatique sur ce sujet, les tentatives de suicide concernent de nombreux individus, il est bon rappeler qu’il existe des services pour vous aider.

Le 3114 est disponible 24h sur 24 et 7 jours sur 7, les appels sont gratuits et permettent une assistance par des professionnels.

A lire aussi : C’est quoi “Deltacron”, ce nouveau “variant” croisé entre Delta et Omicron ?

About author

Journaliste
Related posts
À la uneSéries Tv

Alicia Dadoun remplace Naïma Rodric dans Un si grand soleil : ça arrive souvent ces changements ?

À la uneActualitéCinéma

5 films pour redécouvrir la carrière de Gaspard Ulliel

À la uneSéries Tv

The rings of power : la série Le seigneur des anneaux s'offre un titre

À la uneCinémaPop & GeekSéries Tv

Marvel : c’est quoi le multiverse au centre du MCU ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux