À la uneSéries Tv

Les Grands: OCS définitivement dans la cour…des grandes

En compétition lors du Festival de la fiction TV de la Rochelle, Les grands nouvelle série OCS Signature, va à n’en pas douter, placer une fois pour toute la chaîne dans la cour des grandes en matière de séries.

Si vous nous suivez et écoutez La loi des séries chaque mercredi (11h-12h30), vous savez que l’on suit et défend la fiction de OCS, qui a su prouver qu’elle tentait des choses (comme avec Lazy Company). Mais depuis la diffusion au printemps de Irresponsable et son accueil public et critique unanime, la phase 2 de OCS Signature a débuté. Plusieurs projets sont en préparation comme José, La bouse, Open Space et Les Grands, en compétition à La Rochelle. Et si on s’en réfère au premier épisode, il y a fort à parier que OCS remporte une nouvelle fois la partie (José aussi en compétition).

C’est la rentrée de 3ème pour Hugo, Ilyès, Avril et Boogie !
Enfin ! Ils sont les grands du collège, les boss ! C’est donc une rentrée spéciale pour cette petite bande d’amis depuis toujours… surtout quand ils découvrent qu’un distributeur de préservatifs a été installé dans les toilettes. Humbert, le principal démago, en justifie la présence par une leçon de statistiques : on sait combien d’entre eux vont redoubler, combien se révéleront homosexuel-le, combien feront des études supérieures… mais on sait surtout combien d’élèves feront l’amour pour la première fois cette année. Et les chiffres ne mentent pas, grâce à eux, on peut tout savoir. Tout… sauf à qui tout cela va arriver… la pression monte chez les élèves.
Alors que Hugo, Ilyès et Boogie se promettent qu’ils seront les premiers à utiliser le distributeur, Avril s’interroge sur la présence d’une nouvelle élève aux cheveux rouges, MJ, qui semble bien décidée à ne respecter aucune règle.

Une petite pépite

Flashback. En novembre dernier, nous avions pu nous rendre à Tours sur le tournage de la série (dossier à venir). Notre échange avec Vianney Lebasque, réalisateur de la série, ainsi qu’avec ses jeunes héros, nous avait plus que fait saliver. Rebelote en janvier au Showeb en regardant les toutes premières images de la série, tant il semblait évident qu’il y avait un vrai parti pris visuel et une audace dans un sujet qui pour l’instant rebute les chaînes (teen drama pur).

Mais à voir ce premier épisode, cela va au-delà de nos espérances : ce pilote est une petite pépite, une petite merveille de subtilité, de finesse et de justesse. L’attachement à ces jeunes est immédiat, la photo et la bande son très soignées. Et, comme dans Irresponsable, il y a un petit côté rétro dans le traitement qui est très très agréable. Comme si la série voulait aussi s’adresser aux grands que nous sommes aujourd’hui mais qui sont passés par la case lycée il y a quelques années. Bien sûr il faudra voir comment la série se comporte sur 10 épisodes mais comment ne pas être très enthousiaste après ce pilote.

Si OCS conforte sa position de chaîne innovante en matière de fictions, Empreintes Digitales qui la produit prouve après Lazy Company qu’elle est très douée pour produire des séries d’un autre genre.

Après Clash (France 2), on attendait notre teen drama français, il se pourrait bien qu’on le tienne.

Projection le samedi 17 septembre à 15h15 au Festival de la Fiction TV de La Rochelle (Foncez!!!)

Les grands sera dès le 3 novembre 20h40 sur OCS City et dès le jour même en intégralité sur OCS GO!!!

Les Grands arrive sur OCS

A venir, dossier sur les coulisses de la série et interviews + émission spéciale de La loi des séries

Crédits: OCS/ Empreintes Digitales/ Eté 75

About author

Rédacteur en chef du pôle séries, animateur de La loi des séries et spécialiste de la fiction française
Related posts
À la uneSport

[INTERVIEW] Bobby Lashley, le futur champion WWE?

À la uneActualitéEconomieEnvironnementFranceMédiasPolitiqueSantéSociétésociétéSociété

Convention citoyenne pour le climat : dernière séance pour clôturer l'aventure

À la uneFootSport

Ligue 1 : Jorge Sampaoli, le loco 2.0 de l'OM

À la uneFrance

Un homme de 88 ans flashé à 191 km/h au lieu de 110

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux