Selon le bilan du ministère de la Culture, les Journées européennes du patrimoine restent un succès en France. Douze millions de personnes ont visité les quelques seize mille monuments ouverts.

Les 35èmes Journées européennes du patrimoine ont vu s’ouvrir seize mille monuments. Près de mille neuf cents d’entre eux ouvraient pour la première fois ou à titre exceptionnel. Douze millions de personnes ont afflué dans ces monuments. Selon le ministère de la Culture, ces chiffres sont similaires à ceux des cinq éditions précédentes.

Cette année, les Journées du patrimoine ont été marquées par le lancement d’un loto spécial organisé par Stéphane Bern. 2,5 millions de joueurs ont participé. Ce loto avait pour but de réunir des fonds pour venir en aide aux monuments classés « patrimoine en péril ». Ce loto sera reconduit en 2019 et 2020, mais Stéphane Bern espère que le succès de cette année permettra de le rendre pérenne.

On compte dix mille visiteurs à la citadelle de Besançon, neuf mille au Grand-Théâtre de Bordeaux, plus de six mille au Parlement de Bretagne à Rennes. Cependant les monuments parisiens restent les chouchous des visiteurs, avec dix mille visites du Palais Royal, vingt-six mille au Sénat et vingt mille à l’Elysée.

Emmanuel Macron est d’ailleurs allé saluer ces touristes du week-end, après avoir visité la villa Viardot à Bougival, dans les Yvelines. L’Elysée avait installé une boutique éphémère dans la cours d’honneur. En trois jours 7 320 produits ont été vendus. Parmi les articles proposés, un mug à l’effigie du palais, un T-shirt « Poudre de Perlimpinpin » ou encore un portrait du couple présidentiel à colorier. Les ventes ont rapporté 350 000 euros à l’Elysée.

À​ ​lire​ ​aussi: 13 millions d’euros à gagner ce soir au loto du patrimoine