À la uneActualitéInsoliteInternational

NOUVELLE-ZÉLANDE : Les membres de l’Église du « monstre en spaghettis volant » peuvent se marier

C’est officiel. Les Néo-Zélandais peuvent désormais célébrer les liens du mariage avec des nouilles, dans une Église reconnue légalement comme pastafariste.

L’Église — qui croit en l’existence d’un dieu fait de spaghettis et de boulettes de viande — vient juste de célébrer son premier mariage, approuvé par le gouvernement de Nouvelle-Zélande. Désormais, le mariage entre membres de l’Église, qui s’appellent eux-mêmes les « pastafaristes », sera parfaitement légal — et orignal.

Les adeptes portent des passoires sur la tête, adulent les pirates et pensent que l’univers a été créé par un spaghetti volant. Le mouvement est né il y a une dizaine d’années aux États-Unis pour dénoncer les dogmes religieux et le créationnisme. La responsable de ce dernier, Karen Martyn, est désormais « Ministeroni », ou marieuse. « Nous avons des nouilles et des pâtes pendant la cérémonie. C’est très amusant. » explique-t-elle.

Karen Martyn, « Ministeroni » et responsable de l’Église du « monstre en spaghettis volant ». © Kim Griggs.

Karen Martyn, « Ministeroni » et responsable de l’Église du « monstre en spaghettis volant ». © Kim Griggs.

Une demande approuvée par la Nouvelle-Zélande

Le département des affaires intérieures de Nouvelle-Zélande a approuvé, fin 2015, la demande de l’Église du monstre en spaghettis volant de pouvoir célébrer les mariages. Bien que cela puisse sembler peu orthodoxe pour le gouvernement de soutenir ce que beaucoup de gens considèrent comme une Eglise parodique, la loi indique que n’importe quel groupe qui « soutient, promeut des croyances religieuses ou des convictions philosophiques ou humanitaires » peut obtenir ce droit.

Jeff Montgomery, le registraire général néo-zélandais des naissances, morts et mariages, a expliqué que l’Église a su montrer « une présentation cohérente de sa philosophie » quand elle a accepté leur demande l’année dernière.

« Notre religion n’a aucun dogme »

Les pastafaristes ont peu de règles. Néanmoins, Karen Martyn soutient qu’ils ont de réelles convictions. Elle explique que, tandis que certains prétendent que c’est une organisation parodique, les membres de l’organisation l’ont réfuté à de nombreuses occasions :

« Notre religion n’a aucun dogme. C’est l’une de nos règles. Nous n’avons aucune restriction diététique. Vous pouvez porter les vêtements que vous voulez, ressembler à ce que vous voulez, dire ce que vous voulez, agir comme vous voulez… Vous pouvez même appartenir à d’autres religions, ça nous est égal. Vous pouvez nous rallier parce que nous croyons que toutes les religions devraient être soumises à un examens minutieux et à l’humour. La religion devrait être dans l’intérêt commun, et non être quelque chose qui déchire les gens, met des communautés de coté, ou nous oppose les uns aux autres. Nous sommes vraiment dans la maximisation du bonheur et du plaisir, pas seulement individuelle, mais dans la communauté et dans le monde. »

« Cela me semble stupéfiant »

Interrogé par ABC, Peter Lineham, professeur à l’Université Massey en Nouvelle Zélande, est spécialisé dans l’histoire religieuse. Selon lui, le gouvernement a eu tort de donner cette permission à l’Église du monstre en spaghettis volant : « C’est un groupe charmant qui se moque facétieusement des organismes religieux, et c’est parfaitement normal. Mais commencer à les investir de ce que tous les groupes religieux ne sont pas autorisés à avoir, cela me semble stupéfiant. »

Il estime que Karen Martyn fera sans aucun doute des célébrations excellentes et appropriées au mariage, mais ce ne sera pas selon des rituels et des valeurs. « Le coeur du problème c’est que les organisations qui marient les gens doivent traiter le mariage avec le sérieux approprié » explique-t-il. « Ils doivent avoir certaines raisons pour vouloir s’y engager. Et vraiment, c’est complètement absent. »

Les pastafaris rejoignent les druides et les wiccans en tant qu’officieux de mariage. La Nouvelle-Zélande a pour le moment enregistré 9 665 pasteurs. Moins de la moitié font partie d’organisations religieuses.

›› À lire : Kanye West inspire une religion !

© Photo à la Une : World News Daily Report.

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneActualitéFrance

Les dates clés de l'instauration des congés payés en France

À la uneCinémaPop & Geek

Qui est Kang le Conquérant, le prochain grand méchant du MCU ?

À la uneCinéma

Disparition à 75 ans du réalisateur de 37º2 le matin, Jean-Jacques Beineix

À la uneInsolite

10 records du monde totalement délirants

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux