FestivalRégionsSociété

Les questions climatiques un enjeu de société : Climax festival écologique de Bordeaux

Affiche de la 5ème édition de Climax
Affiche de la 5ème édition de Climax

À l’heure où la forêt Amazonienne est en proie à de violents incendies depuis le début de l’été, en conséquence, le festival Climax a choisi l’a choisi comme thématique centrale. C’est donc la 5ème édition, de ce festival d’éco-mobilisation. Le lieu alternatif Darwin, a accueilli, comme chaque année le festival du 5 au 8 septembre. Des débats-conférences, des concerts, de l’activisme, des projections et des performances de street-art ont rythmé ces quatre jours. 

Des thématiques aux cœurs des débats de nos sociétés

« L’Amazonie ou le déracinement du monde » était le titre de cette édition de Climax. Cette année douze conférenciers étaient présents. Les débats étaient liés à l’écologie, l’environnement et le réchauffement climatique. En d’autres termes la planète était au centre des discutions. Cependant, c’est autour de quatre axes que s’est formée la programmation du festival : la déforestation, la conditions des peuples racines, la mémoire de l’esclavage et la virtualité des sociétés modernes. 

Des têtes d’affiche de marque

C’est Casey Camp Horinek, Roani Metuktire, Mundiya Kepanga, Nicolas Hulot et Haïdir et Ali qui fut les invités d’honneur cette année. Casey Camp Horinek est membre de la délégation des représentants des peuples autochtones. De plus, elle représente la nation des Ponca d’Oklahoma aux États-Unis. En tant qu’activiste écologiste engagée dans la lutte de Standing Rock contre la construction d’un pipeline, pour la protection des cultures indiennes. Roani Metuke est un grand chef emblématique du peuple Kayapo. Ce peuple vit au cœur du territoire de Capoto-Jarina, Raoni Metuktire. Il est devenu, au fil des années, une figure internationale de la lutte pour la préservation de la forêt amazonienne et des cultures des populations natives. Mundiya Kepanga est originaire de Tari en Papouasie-Nouvelle-Guinée, c’est un chef Papou. Suite à un voyage en France il est devenu ambassadeur de la forêt, appelant à la protéger. Nicolas Hulot, ancien ministre de l’écologie, fervent protecteur de l’environnement. Haïdar El Ali, est l’ancien ministre de l’écologie du Sénégal. Il est aujourd’hui directeur de l’Oceanium de Dakar. 

En conclusion, lors de la cérémonie de clôture le chanteur Arthur H a un fait live devant un public conquis.

Related posts
À la uneCultureSociétéSortiesSpectacles

Le retour de « 12 hommes en colère » au Théâtre Hébertot : le public vote favorablement

À la uneActualitéSociétéSociété

Les radars repèrent les non assurés désormais

ActualitéSociété

🚨 Alerte : Xavier Dupont de Ligonnès retrouvé en Écosse 🚨

À la uneActualitéSociété

Des offres d’emploi en abondance pour le 3e trimestre 2019

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux