À la uneActualitéInternational

Union Européenne: Ce qu’en pensent les jeunes

Devant la diversité des points de vue concernant l’Union Européenne, Radio VL s’est posé la question de savoir comment les jeunes percevaient l’Europe et quels étaient les avantages qu’elle confère aux 18-24 ans.

Les jeunes français se sentent-ils européens ?

En 2014, selon un rapport de la Commission Européenne, l’Union compte environ 12 millions de jeunes entre 15 et 29 ans. Sur 10 français de 18 à 22 ans, 8 répondent fièrement qu’ils se sentent européens contre 2 non.

«Bien qu’étant totalement pro européen, je ne me suis senti à aucun moment comme un citoyen de cette nébuleuse européenne ni d’une utopique identité européenne. Je ne peux pas partager un sentiment d’identité commune avec les 27 autres pays membres puisque j’appartiens à la Nation française » explique Charles, 20 ans.

Des programmes qui favorisent la mobilité des étudiants

En 1987, le programme Erasmus est le premier dédié spécifiquement à la mobilité des étudiants européens. Financé par les institutions européennes, il permet aux jeunes de s’ouvrir à une autre culture dans le cadre de l’Union Européenne. Complété quelques années plus tard par les programmes Jeunesse en Action et Service Volontaire Européen, le programme rebaptisé Erasmus+ facilite la poursuite des études, d’un stage ou d’une mission de bénévolat dans un autre pays membre. Chaque année, 270 000 jeunes européens profitent de ce programme.

Carla, étudiante en 3ème année de dentaire à Madrid, raconte son départ après le bac: « Pour partir, il m’a juste fallut transférer mon diplôme du bac à l’Université espagnole puis remplir quelques papiers nécessaires à mon installation. Cela m’a paru très simple ». Aujourd’hui, elle a voulu s’inscrire au permis de conduire « Pour s’inscrire, il me faut mon numéro d’identification d’étranger, NIE, qui me permet de pouvoir passer des examens à l’étranger qui seront ensuite reconnus dans tous les pays de l’Union»

Jeanne, 20 ans, évoque « La reconnaissance mutuelle des diplômes ». En effet, les qualifications ou diplômes acquis au niveau national sont valables dans l’ensemble des pays membres de l’Union. Un avantage pour les jeunes étudiants qui peuvent chercher des offres d’emploi partout en Europe.

L’épanouissement de la culture des Etats membres

En faveur de la jeunesse principalement, l’Union Européenne met en place des dispositifs permettant d’encourager la coopération culturelle entre les Etats membres.

La libre circulation des personnes au sein de l’Europe permise par l’espace Schengen pousse les jeunes à voyager au sein des différents pays. « C’est pratique parce que forcément, cela va nous permettre d’aller plus facilement à la rencontre d’autres cultures européennes » témoigne Elodie, 21 ans.

Emilie, étudiante en droit et sciences politiques, a profité de l’Interrail Pass qui permet de visiter les capitales d’Europe à un prix attractif. « Le site Interrail propose des forfaits par nombres de trajets. J’ai voulu partir à la découverte de capitales européennes pour jeter un regard sur les différentes cultures et langues. Avec ce pass, j’ai pu profiter de réduction pour visiter des musées. »

Plusieurs associations et mouvements comme le Parlement Européen des jeunes (PEJ) ou European Students Network (ESN) ont étés fondés dans le but d’inciter les jeunes à developper une conscience européenne, à s’engager autour du projet européen.

Related posts
À la uneFootSport

Neymar forfait contre Leipzig

À la uneCinémaPop & Geek

DC Films : Le trailer de Black Adam a été dévoilé

À la uneSéries TvSorties

On a été voir ... le spectacle musical des Mystérieuses cités d'or

À la uneCinémaPop & Geek

The Flash : la première bande annonce accueille le Batman de Michael Keaton

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux