À la uneActualitéArt / ExpoCulture

La Côte d’Azur: 5 lieux indispensables à un séjour artistique

“Quand j’ai compris que chaque matin je reverrais cette lumière, je ne pouvais croire à mon bonheur … je décidai de ne pas quitter Nice et j’y ai demeuré pratiquement toute mon existence” Henri Matisse

Au XXe siècle la Côte d’Azur connaît son âge d’or artistique. Ses beaux jours, couleurs flamboyantes et sa magie azuréenne attirent les peintres héliotropiques. Avant de devenir une destination touristique populaire, avec les premières stations balnéaires modernes, peintres et écrivains fréquentaient ce lieu d’exaltation culturelle. Plus tard, les artistes locaux de l’Ecole de Nice, tels que Yves Klein, Ben ou encore Arman, bousculent la scène artistique. Cette effervescence nous laisse l’héritage de nombreux sites et musées florissant tout le long de la côte, dont vous trouverez ici nos coups de cœur.

1. Le plus éclectique : Jean Cocteau à Menton

D’abord installé à Saint-Jean-Cap-Ferrat à la villa Santo Sospir, Jean Cocteau s’éprend ensuite de Menton qu’il marque durablement de son talent. Il décore  la Salle des mariages de son « style de Menton » et nourrit ses création variées de la du chromatisme pur mentonnais. Trois ans après sa mort, en 1966, le Bastion ouvre ses portent avec des œuvres sélectionnées par l’artiste même. Le musée Jean Cocteau collection Séverin Wunderman rassemble dès 2008 une vaste collection dans un projet architectural réalisé par Rudy Ricciotti, Grand Prix National d’Architecture. A visiter également : la chapelle Saint-Pierre, petite chapelle de pêcheurs décorée par Jean Cocteau à Villefranche-sur-Mer.

A post shared by Mara Di Maggio (@maradimaggio) on

Jean Cocteau, Décor de la salle des mariages, les fiancés 1957-1958 – © Adagp, Paris 2011

Infos pratiques :
Plein tarif : 8 € – Tarif réduit : 6 €
2, quai de Monléon, Menton

2. Le plus secret : Le Cap moderne à Roquebrune Cap Martin

Riche en culture et anecdotes palpitantes, ce site presque secret surplombe la mer face à Monaco. Composé de la villa E-1027 d’Eileen Gray, du Cabanon et des Unités de camping du Corbusier, et du bar-restaurant l’Etoile de mer, ce lieu mythique à l’architecture éclectique laisse transparaître un passé d’art de vivre méditerranéen dans un panorama idyllique.

Villa E-1027 – © Cap Moderne

Infos pratiques :
Visite sous réservation. Plein tarif: 18 € – Tarif réduit: 10 €.
Avenue Le Corbusier, Roquebrune Cap-Martin

3. Le plus iconique : les musées Chagall et Matisse à Cimiez

Le musée Chagall 

Intitulé également musée national message biblique Marc-Chagall, ce petit musée national consacré à l’œuvre de Marc Chagall, notamment aux œuvres d’inspiration religieuse. En effet, en 1966, le peintre offre à l’Etat dix-sept toiles illustrant le message biblique : la Genèse, l’Exode et le Cantique des Cantiques. Au fur et à mesure les collections s’enrichissent, notamment de vitraux et mosaïques impressionnants.

Auditorium du musée Chagall, vitraux de la Création du monde – © Musée Chagall

Informations pratiques :

Tarifs hors période d’exposition : Plein tarif : 8 € – Tarif réduit : 6 €
Tarifs durant les expositions : Plein tarif : 10 € – Tarif réduit : 8 €
Avenue Docteur Ménard, Nice

Le musée Matisse

 La Villa des Arènes, demeure génoise du XVIIe siècle, abrite depuis 1963 une riche collection pluridisciplinaire retraçant l’évolution plastique d’une icône de l’avant-garde française. Le maitre de « l’orgie des tons purs » honorera la Côte d’Azur d’une passion inébranlable durant près de 40 ans. Cette frénésie ardente se retrouve dans sa palette lumineuse au chromatisme accusé, révélée par les chefs-d’œuvre qu’abrite ce musée.

Villa des Arène, musée Matisse- © Ville de Nice

Infos pratiques :
Ticket 24h individuel: 10 € – Accès à tous les musées et galeries municipaux pendant 24h
164, Avenue des Arènes de Cimiez, Nice

4.  Le plus intemporel : la Fondation Maeght à Saint-Paul de Vence

Fruit de l’amitié du couple de marchands et galeristes, Aimé et Marguerite Maeght, avec les grands noms de l’art moderne, cette fondation privée accueille près de 200 000 visiteurs par an.  La collaboration étroite entre l’architecte et les artistes donne naissance à une œuvre totale, conçue pour présenter l’art moderne et contemporain sous toutes ses formes. La cour Giacometti, le labyrinthe de Miro et autres chefs-d’œuvre, permettent au visiteur une immersion totale dans cette œuvre méditerranéenne et avant-gardiste, au cœur de la nature.

A post shared by Mara Di Maggio (@maradimaggio) on

Infos pratiques:
Plein tarif: 15 € – Tarif réduit : 10 €
623, chemin des Gardettes, Saint-Paul-de-Vence

5) Le plus authentique : le musée Fernand Léger à Biot

Bercé par le chant des cigales dans une atmosphère méditerranéenne, le visiteur se retrouve instantanément submergé par ce lieu bucolique. La collection du musée Fernand Léger offre un vaste panel de l’œuvre de cet artiste majeur de l’avant-garde. Le langage pictural caractéristique de Léger, entre contraste de formes et dynamisme des couleurs, nous plonge dans son univers propre avec ses thèmes emprunts de frénésie moderne.

☀️

A post shared by Mara Di Maggio (@maradimaggio) on

Infos pratiques :
Tarifs hors période d’exposition : Tarif plein : 5,50 € – Tarif réduit : 4 €
Tarifs durant les expositions : Tarif plein : 7,50 € – Tarif réduit : 6 €
Chemin du Val de Pôme, Biot

Related posts
ActualitéMode-femmeRégions

Jessica La Corte en lice pour Miss Bretagne 2020

ActualitéMode-hommeRégions

10 prétendants au titre de Mister Bretagne se sont retrouvés à Perros-Guirec

À la uneLa Loi des SériesLa loi des séries s'la raconteSéries Tv

La loi des séries s'la raconte : Neon Genesis Evangelion | La loi des séries #413

À la uneSéries Tv

Mélanie Maudran : "On va revenir à une Claire Estrela plus borderline comme au début de la série"

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux