À la uneActualitéFootSport

Ligue 1 : Monaco confirme face à Nantes, l’OM se relance à Lorient

Après chaque week-end, la rédaction de Radio VL revient sur le meilleur de la Ligue 1 à commencer par le large succès de Monaco face à Nantes en clôture de cette 28e journée de championnat.

Monaco prend le large en tête du championnat

L’AS Monaco a encore frappé ce dimanche soir, faisant du FC Nantes sa nouvelle victime (4-0). Une victoire logique qui permet au club de la principauté de prendre trois points d’avance sur Paris et Nice à l’issue de cette 28e journée. Les Monégasques ont rapidement ouvert le score par le biais de leur jeune  prodige Kylian Mbappé d’une reprise acrobatique à bout portant. L’attaquant français s’est illustré à la conclusion d’une action menée par Bernardo Silva (4e). Le duo offensif a brillé et amplement participé au large succès de la formation monégasque lors de cette rencontre.

Auteur d’un doublé, Kylian Mbappé a participé au large succès monégasque face à Nantes (4-0). (VALERY HACHE / AFP)

 

Les joueurs de Leonardo Jardim ont alourdi le score juste avant la pause par l’intermédiaire de Valère Germain suite à une reprise de Glik a destination du second poteau (44e). Mbappé, auteur d’un doublé, a inscrit le troisième but dans la foulée devant Dubois (45+1). Menés 3-0 à la mi-temps, les Canaris n’ont jamais eu leur mot à dire sur le sort de cette partie. Si la deuxième période a baissé en intensité, Monaco a obtenu un penalty concédé par Djidji puis transformé par Fabinho à l’heure de jeu (59e). Mbappé a manqué de signer un triplé après avoir vu sa frappe détournée par Dupé (64e). Le club méditerranéen conserve donc la tête du championnat alors que les Nantais restent bloqués à la 12e place.

Nice arrache la victoire à Dijon, l’OM se relance à Lorient

Nice l’a brièvement emporté face à au club bourguignon au stade Gaston-Gérard samedi (0-1). Les Aiglons se sont imposés grâce à un superbe but de Cyprien à vingt minutes du terme (69e). A l’issue d’une première période fermée où seul Dante a manqué de s’illustrer de la tête (37e), les occasions se sont fait moins rares dans le second acte. Les frappes de Sammaritano (53e, 60e) ont notamment fui par deux fois le cadre niçois alors que Balotelli a contraint Reynet à réaliser une belle parade (55e). Suite à un bel enchaînement conclu par une sublime frappe dans la lucarne opposée, Cyprien a finalement donné l’avantage aux siens de son pied droit (69e). Nice reste ainsi à hauteur du PSG avec 62 points à l’heure où Dijon occupe la 18e place.

Marseille reprend son souffle face à la lanterne rouge

Battu par le PSG et par Monaco lors des deux dernières confrontations, l’OM s’est redonné de l’air à Lorient ce dimanche (1-4). Le club phocéen a pu compter sur des réalisations signées Rolando, Payet, Thauvin et Sanson. Moukandjo a ensuite réduit la marque en faveur des Merlus. Les Marseillais ont rapidement ouvert le score grâce à une tête à bout portant de Rolando sur un corner de Thauvin (6e). Dimitri Payet a ensuite lobé Lecomte sur un nouveau corner frappé par Thauvin (19e).

A l’image de la rapide ouverture du score de Rolando, l’OM a repris des points à Lorient (1-4). (LOIC VENANCE)

 

Les joueurs de Rudi Garcia ont même failli s’offrir un avantage de trois buts à rien avant la pause suite à deux occasions manquées par Sanson (29e, 33e). Florian Thauvin, auteur du troisième but au retour des vestiaires (53e), a permis à Morgan Sanson d’alourdir le score dans la foulée (56e). La réduction du score de la tête de Moukandjo, lancé depuis la gauche par Waris, n’a rien changé au dénouement de cette rencontre. Les Olympiens montent ainsi à la 6e place pendant que le club breton s’enfonce à la 20e position.

Le PSG s’impose dans la douleur à Nancy

Le PSG s’est difficilement imposé aux dépens Nancy samedi après-midi (1-0). Edinson Cavani, auteur de l’unique but de la rencontre, a permis aux Parisiens de l’emporter sur penalty (80e). Les joueurs d’Unai Emery ont essayé de se montrer dangereux dès l’entame de match à l’image d’une première tentative de Lucas repoussée par Chernik (7e). Ces derniers ont pourtant peiné à percer le bloc défensif de la formation nancéienne, retranchée dans sa moitié de terrain. Le club lorrain est resté patient, attendant le premier faux pas francilien pour se présenter en contre-attaque. Suite à une mauvaise passe de Guedes, Maouassa a ainsi alerté Kevin Trapp au quart d’heure de jeu (15e). Pastore (28e) puis Cavani (40e) ont également manqué d’ouvrir le score côté parisien.

Edinson Cavani, auteur de l’unique but de la rencontre sur penalty, n’a pas tremblé pour permettre au PSG de l’emporter (1-0). (FRANCK FIFE / AFP)

 

L’attaquant uruguayen a ensuite vendangé une tête à bout portant en seconde mi-temps (53e) avant que Diagne ne sauve Nancy sur sa ligne suite à une frappe de Guedes (62e). Les Nancéiens se sont quant à eux procurés une énorme occasion après que la frappe d’Aït Bennasser a heurté les deux montants de Trapp. Sanctionné pour une faute de Muratori dans la surface, l’ASNL a concédé un penalty aussitôt transformé par Cavani à dix minutes du terme. Après avoir insisté dans le second acte, le PSG est donc finalement récompensé et conserve la 2e place. De son côté, Nancy occupe la 17e position à seulement un point de Dijon, actuellement premier relégable.

Bordeaux et Lyon se neutralisent au Matmut Atlantique

L’Olymique lyonnais a fait match nul à Bordeaux à l’occasion du match d’ouverture de la 28e journée vendredi soir (1-1). Les Girondins, qui ont réalisé une sérieuse première période, ont été récompensés par l’ouverture du score de Valentin Vada au quart d’heure de jeu. Lancé en profondeur par Kamano, le milieu bordelais est venu mystifier Anthony Lopes alors qu’il se trouvait en position de hors-jeu (16e).

Bordeaux et Lyon n’ont pas su se départager (1-1) à l’image d’Alexandre Lacazette sous la pression de Milan Gajic. (MEHDI FEDOUACH / AFP)

 

Appliqués en défense et efficaces dans les transmissions, les joueurs de Jocelyn Gourvennec ont fait preuve de rigueur pour empêcher les offensives lyonnaises. Seule la frappe de Memphis Depay a réellement inquiété Cédric Carrasso, auteur d’une belle parade (29e). Le club aquitain aurait ensuite pu bénéficier d’un penalty alors que M. Schneider a préféré sanctionner Malcom d’un carton jaune pour simulation suite à un contact litigieux avec Diakhaby dans la surface (39e).

Dans un second acte plus disputé, les hommes de Bruno Genesio sont parvenus à égaliser grâce à une tête de Mammana servi par Valbuena (79e). Les Bordelais peuvent finalement nourrir des regrets à l’image du double sauvetage de Raphael face aux deux tentatives consécutives de Kamano dans le temps additionnel. Bordeaux et Lyon, respectivement 5e et 4e du classement, restent donc à égale distance à l’issue de ce duel.

Angers l’emporte à Caen, Toulouse et Lille se quittent sur un score de parité

Sur les autres pelouses, Montpellier et Guingamp ont fait match nul (1-1) suite à des réalisations de Mounié en faveur du club héraultais (50e) avant l’égalisation guingampaise signée Briand (85e). Angers l’a emporté à Caen grâce à des buts de Toko-Ekambi (5e), N’doye (20e) et Mangani (48e). Rodelin (11e) et Santini (67e) ont également brillé côté normand. Rennes est allé arracher le nul à Metz (1-1) suite à l’ouverture du score de Diabaté (45+1) à laquelle a répondu Said dans le temps additionnel (90+4). Enfin, Toulouse et Lille se sont neutralisés sur le même score (1-1) tandis que Bastia et Saint-Etienne se sont quittés sur un score vierge (0-0) au stade Armand-Cesari.

Marius Bocquet

About author

Étudiant en journalisme à l'Académie ESJ Lille et en Science Politique à l'Université de Lille
Related posts
Sport

[INTERVIEW] Bobby Lashley, le futur champion WWE?

ActualitéÉtudiantMédiasPolitique

Communication 2.0 : quand la politique s'en mêle

À la uneActualitéEconomieEnvironnementFranceMédiasPolitiqueSantéSociétésociétéSociété

Convention citoyenne pour le climat : dernière séance pour clôturer l'aventure

À la uneFootSport

Ligue 1 : Jorge Sampaoli, le loco 2.0 de l'OM

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux