À la uneFootSport

Ligue des champions : le Real triomphe encore de l'Atlético

Au bout d'un incroyable suspens, le Real Madrid bat l'Atlético Madrid en finale de Ligue des champions (1-1, 5tab. à 4) ce samedi soir à Milan.

Le Real Madrid remporte sa 11ème Ligue des champions de son histoire, plus que jamais un record. Comme il y deux ans, les Merengue ont vaincu au bout du suspens leurs voisins et ennemis jurés de l’Atlético Madrid (1-1, 5 tab. à 4). Zinédine Zidane devient le tout premier entraîneur français à remporter la coupe aux grandes oreilles en tant qu’entraîneur, 14 ans après l’avoir gagnée en tant que joueur.

L’extase pour le Real Madrid et l’enfer pour l’Atlético, comme il y a deux ans au même stade de la compétition à l’Estadio da Luz de Lisbonne (4-1 ap. prolongations). Dès le début de cette finale, les coéquipiers de Karim Benzema ont mis tous les ingrédients pour gagner. Rapides et précis dans les enchaînements, maîtres et sereins, les Merengue étouffent les Colchoneros qui n’arrivent pas à exister offensivement.

La première alerte vient d’un coup-franc frappé par Gareth Bale à l’angle droit de la surface. Le Gallois tire fort devant le but dans les 5,50m. Casemiro dévie à bout pourtant mais Oblak détourne d’une belle parade réflexe.

Mais la deuxième alerte sera fatale à l’Atlético. Sur un long coup-franc de Toni Kroos à gauche, Bale dévie de la tête dos au but. Sergio Ramos devance Oblak dans les 5,50m et ouvre le score.

*C’est dedans ! Sergio Ramos nous emmène vers la victoire à San Siro ! Real Madrid 1-0 Atlético

Le Real continue sa marche en avant. A la demi-heure, Benzema, décalé à droite par Casemiro, met dans le vent Godin et centre fort devant le but. Oblak, d’une main ferme, détourne le centre. Une seule occasion côté Atlético, un tir à ras de terre de Griezman pas loin de la cage de Navas. C’est trop peu. Fernando Torres est transparent. 1-0 pour le Real à la mi-temps.

A la mi-temps tout bascule

Mais dès la reprise, le match change complètement. L’Atlético obtient un penalty par Fernando Torres, fauché par Pépé alors qu’il recevait une passe de Griezmann. Ce dernier se charge de le tirer… sur la transversale ! Malgré ce coup dur, les rouge et blanc continuent d’y croire.

Le Real a deux énormes occasions de faire break, d’abord par Benzema puis par Ronaldo et Bale en deux temps. Le tournant du match. Dans la foulée, l’Atlético égalise. Gabi trouve d’une louche Juanfran à droite qui centre en une touche. Ferreira Carrasco (entré à la reprise) est plus prompt et tacle le ballon au fond des filets. Tout est relancé.

Juste avant le terme, Sergio Ramos reçoit un carton jaune pour avoir cisaillé Ferreira Carrasco parti en contre. L’Atlético, furieux, réclame un carton rouge auprès de l’arbitre, en vain. Il faut donc jouer les prolongations.

Les deux équipes, exténuées, défendent alors bec et ongles. Mais le buteur Ferreira Carrasco fait très mal à la défense merenge par ses dribbles et ses accélérations. Modric et Bale ont des crampes côté Real. On tente quand même de marquer des deux côtés, mais les organismes trop fatigués ne permette pas d’être assez lucide dans le dernier geste. Les tirs au buts sont inévitables.

Le Real et Ronaldo au bout du suspens

Et à la loterie des tirs aux buts, les dieux du foot ont choisi le vainqueur entre le deux frères ennemis de Madrid : le Real ! Un seul échec dans cette séance, celui de Juanfran, a offert la balle de match à Cristiano Ronaldo.

Pour Zidane, arrivé sur le banc merengue en cours de saison, c’est la consécration. Ce succès incroyable pourrait peut-être l’amener à devenir un jour sélectionneur des bleus, une sélection qui lui a donné tant de bonheur en tant que joueur.

Espérons pour Antoine Griezmann que cet échec cruel n’influence pas son moral, à deux semaines seulement de l’Euro 2016 qu’il va disputer avec l’équipe de France.

*Image en une : rfi.fr

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneMédias

Candidats, nominations, invités : tout ce qu'il faut savoir sur la nouvelle Star Academy

À la uneInternational

Une société chinoise nomme un robot comme PDG

À la unePop & Geek

Fortnite : Aya Nakamura dans un show interactif ? 

À la uneCinéma

Est ce qu’il y aura un reboot d’American Pie ? 

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux