Après son large succès face à Alkmaar lors des seizièmes de finale retour (7-1), l’OL affrontera l’AS Roma en huitièmes de finale de la Ligue Europa.

Les Gones en confiance après leur large victoire

L’Olympique lyonnais s’est largement illustré lors de la réception de l’AZ Alkmaar jeudi soir (7-1). Les joueurs de Bruno Genesio, qui s’étaient imposés sans grande difficulté lors du match aller aux Pays-Bas (4-1), ont assuré leur ticket pour les huitièmes de finale. Un succès embelli par la bonne performance de Nabil Fekir, crédité d’un triplé.

Auteur d’un triplé, Nabil Fekir a apporté de la confiance à l’OL avant d’aborder la double confrontation face à l’AS Roma. (A.Martin/L’Equipe)

 

L’attaquant tricolore a ouvert la marque sur une erreur de la défense néerlandaise (4e) avant que Maxwell Cornet ne fasse le break (17e). Les Néerlandais ont réduit la score à l’issue d’un contre conclu par Garcia (26e), auquel a immédiatement répondu Fekir (27e). Sergi Darder a inscrit le quatrième but avant la pause (34e), avant que Fekir (78e), Aouar (87e) puis Diakhaby (89e) n’enfoncent le clou en seconde période. Suite à l’élimination de Saint-Etienne face à Manchester United, l’OL est donc le seul club français encore en lice dans la compétition.

« La Roma, c’est un tirage difficile »

Le club rhodanien affrontera désormais l’AS Roma en huitièmes de finale de la Ligue Europa. Les Lyonnais recevront l’équipe de Luciano Spalletti le jeudi 9 mars prochain avant de se déplacer à Rome le 17 mars suivant à l’occasion du match retour. Un tirage jugé « difficile » par Bruno Genesio en conférence de presse, alors que le dauphin de Serie A s’est facilement qualifié aux dépens de Villareal. Après l’avoir largement emporté en Espagne (0-4), le club italien s’est brièvement incliné à domicile (0-1) jeudi soir. La dernière et unique confrontation entre les deux formations remonte à la saison 2006-2007 en huitièmes de finale de la Ligue des Champions. Après un match nul à l’aller à Rome (0-0), les Lyonnais s’étaient inclinés au stade Gerland (0-2). L’occasion pour les hommes de Bruno Genesio de prendre une revanche, dix ans après l’élimination de l’équipe de Gérard Houllier.

Marius Bocquet