L’Olympique lyonnais s’est imposé 4-2 face à l’AS Rome à l’occasion des huitièmes de finale aller de la Ligue Europa ce jeudi au Parc OL. Les Gones, auteurs d’une sérieuse deuxième période, l’ont emporté grâce à des réalisations signées Diakhaby, Tolisso, Fekir et Lacazette.

Si l’OL a tenté de mettre la pression sur le club italien dès les premiers instants, les Romains sont les premiers à avoir mis le pied sur le ballon. Les joueurs de Luciano Spalletti se sont procurés des occasions importantes à l’image de la frappe de Nainggolan repoussée par Lopes (5e) avant que la tentative de Salah ne fuie le cadre (7e). Pourtant en danger lors de ces premières minutes, l’OL est parvenu à ouvrir le score par l’intermédiaire de Mouctar Diakhaby (8e). Suite à un ballon dévié par Raphael sur un coup franc enroulé depuis le côté droit par Valbuena, le défenseur franco-guinéen s’est illustré d’une frappe à bout portant devant la dernière ligne adverse. L’ancien nantais signe ainsi son troisième but sous le maillot lyonnais cette saison.

Mouctar Diakhaby, ici aux côtés de Corentin Tolisso, a inscrit le premier but lyonnais face à l’AS Rome (4-2). (PHILIPPE DESMAZES / AFP)

 

Malheureux par la suite, Diakhaby est impliqué dans l’égalisation de Mohamed Salah (20e). L’international égyptien, seul face au but après avoir hérité de ce ballon, a ensuite bien profité de son face-à-face avec Lopes. Le club de la Louve, récompensé pour sa domination depuis le début de la partie, n’en demandait pas mieux pour surprendre la charnière centrale lyonnaise. Après une nouvelle alerte de Strootman (31e), Fazio a même offert l’avantage aux Giallorossi avant la pause (33e).

Les Lyonnais ont repris le contrôle du match en seconde période

Les Gones n’ont toutefois pas abandonné. Corentin Tolisso a remis les deux formations à égalité en concluant d’une belle séquence avec Lacazette au retour des vestiaires (47e).

Les hommes de Bruno Genesio ont ensuite insisté et contraint le gardien romain Alisson à plusieurs interventions cruciales. Maxime Gonalons a notamment pris sa chance des vingt-cinq mètres (65e). Tout comme Lacazette (69e) et Mathieu Valbuena (70e). Le troisième but rhodanien est finalement venu de Nabil Fekir d’une puissante frappe du pied gauche à un quart d’heure du terme (74e).

Alexandre Lacazette, deuxième meilleur buteur du championnat avec 22 réalisations, a lui aussi brillé en fin de match. D’abord trop excentré pour faire trembler les filets lorsqu’il est parvenu à éliminer Alisson (85e), l’attaquant tricolore a enfoncé le clou sur un service de Valbuena dans le temps additionnel (90+2).

Les Lyonnais obligent désormais le club italien à inscrire au moins deux buts lors du match retour jeudi prochain.

Marius Bocquet