À la uneActualitéSport

L’incroyable histoire de Sarah Storey, athlète paralympique britannique la plus médaillée de l’histoire

La Britannique, Sarah Storey, a obtenu sa 17ème médaille d’or lors des Jeux Paralympiques hier. Elle devient l’athlète la plus médaillée de l’histoire de son pays.

Dame Sarah Storey rentre dans l’histoire. La Britannique a obtenu hier la 17ème médaille d’or de sa carrière lors des Jeux Paralympiques. Dans le brouillard et sous une pluie battante, la cycliste s’est imposée sur l’épreuve sur route de sa catégorie (C4/C5). Elle a devancé sa compatriote Crystal Lane-Wright et la Française Marie Patouillet. On retrouve le même podium qu’en cyclisme sur piste sur la poursuite individuelle.

La Britannique repart de Tokyo avec trois nouveaux titres. En plus de cette médaille obtenue en cyclisme sur route, elle a remporté le contre la montre sur route et la poursuite individuelle en cyclisme sur piste. A 43 ans, l’athlète participe cette année à sa huitième paralympiades. La cycliste a remporté ses premières médailles aux Jeux de Barcelone en 1992. Mais à cette époque, elle participait dans une autre discipline : la natation.

Ses débuts en natation

Sarah Storey est née avec un handicap à sa main gauche. Celle-ci est atrophiée à cause d’un emmêlement de son bras avec son cordon ombilical lorsqu’elle était dans l’utérus de sa mère. La jeune fille grandit avec et se dirige rapidement vers la natation. Elle obtient rapidement des résultats et participe aux Jeux paralympiques de Barcelone en 1992. A seulement 14 ans, la Britannique obtient six médailles dans les bassins dont deux titres (100m dos et 200m 4 nages) dans la catégorie S10.

Malgré tout, l’athlète n’est pas à l’aise dans sa peau. Ses camarades à l’école n’arrête pas de se moquer d’elle et de l’harceler. “C’était une existence solitaire à l’école, mais comme j’avais une autre vie avec mes amis nageurs, ma carrière et mes ambitions, cela valait le coup de s’accrocher. Je savais que ma carrière dans le sport durerait plus que ces intimidations à l’école.” a-t-elle déclaré sur Sky Sports. Elle fait alors face à des problèmes de malnutrition qui ont de graves conséquences dans sa préparation athlétique. Un entraineur refuse même sa présence dans une piscine de Leeds en 1996 car elle est handicapée.

Finalement rien ne l’arrête et elle remporte trois nouveaux titres lors des Jeux d’Atlanta en 1996. Les Jeux de Sydney 2000 et Athènes 2004 sont plus compliqués pour la nageuse qui repart de ces deux paralympiades sans titre. La jeune femme va alors se reconvertir à cause de problème d’otites. Elle ne peut plus nager dans les bassins sans souffrir. Elle se dirige vers le cyclisme et rejoint rapidement l’équipe britannique. Une décision qui va permettre d’écrire sa légende.

La déesse du cyclisme

Sarah Storey se rend à Pékin en tant que cycliste en 2008. La Britannique regoûte à l’or douze ans après son dernier titre lors des Jeux Paralympiques. Elle obtient le titre sur la poursuite individuelle en cyclisme sur piste et sur le contre la montre sur route. Elle devient une experte de l’effort en solitaire.

Sa consécration a lieu en 2012 à domicile. Elle devient quadruple championne paralympique avec encore un titre sur la poursuite individuelle sur piste, elle rattrape même son adversaire avant la mi-course. Elle remporte aussi le contre le montre sur 500m sur piste et domine complètement la route avec des victoires sur le contre la montre et la course. La Grande Bretagne lui rend honneur en la nommant Dame commandeur de l’Ordre de l’Empire britannique.

Triple championne olympique encore à Rio ou à Tokyo, Sarah Storey domine sa discipline de la tête et des épaules. La dernière fois que la Britannique a échoué à remporter un titre aux Jeux Paralympiques remonte à plus de 6189 jours. C’était à Athènes en 2004 lors de la finale du 200m 4 nages.

Plus rien n’arrête cette mère de famille de deux enfants dont un né par césarienne en 2013. La Britannique a même pris part à des courses en compagnie de valide lors des Jeux du Commonwealth en 2010. Elle était devenu la première athlète paralympique à réaliser pareil exploit.

Avec ses 17 titres olympiques, Dame Sarah Storney devance désormais Mike Kenny, un nageur britannique des années 70-80 qui a obtenu seize titres et deux médailles d’argent. La Britannique compte 29 médailles paralympiques sur toute sa carrière et compte bien en obtenir des nouvelles lors des Jeux de Paris en 2024.

A lire aussi : Paralympiques 2020 : Un guide demande son athlète en mariage en direct

About author

Journaliste
Related posts
À la uneActualitéPolitique

5 éléments pour comprendre ... la crise des sous-marins

À la uneSéries Tv

Lancement du tournage de La Flamme saison 2

À la uneCinéma

Halloween Kills : une dernière bande annonce efficace

À la uneActualitéCinémaInsolite

Un Français regarde Kaamelott 203 fois et bat le record du monde de visionnage d'un film

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux