À la uneActualitéFootSport

L’incroyable parcours de Grenoble

En Ligue 1 pendant deux saisons (de 2008 à 2010), Grenoble évolue désormais quatre échelons en dessous, dans le championnat de France amateur (CFA). Une différence de niveau qui ne les a pourtant pas empêchés d’éliminer hier soir Marseille, actuellement en tête de la Ligue 1, lors des 32ème de finale de la Coupe de France. Gros plan sur ce club aujourd’hui amateur et qui rêve de retrouver un jour l’élite.

Cela faisait bien longtemps que le Stade des Alpes n’avait pas connu une si belle ambiance. Plus de 20.000 supporters étaient derrière leurs joueurs face à l’ogre marseillais qui devait à priori les croquer. Une ambiance qui a rappelé les belles heures du GF 38. Encore au plus haut du football professionnel français il y a quelques années sous la propriété japonaise, le club a ensuite sombré pour se retrouver en CFA 2, l’équivalent de la cinquième division en France. Aujourd’hui, avec de nouveaux dirigeants, le club est deuxième de son groupe de CFA à 3 points du leader Béziers.

L’ère japonaise avait pourtant bien commencé

L’aventure japonaise de Grenoble s’est entamée en 2004. Numéro 3 du groupe Index, Kazutoshi Watanabe devient le nouveau président du club. Alors en Ligue 2, le président nippon affiche ses ambitions et veut faire de sa nouvelle équipe une des meilleures en France mais aussi en Europe où il explique même que la Ligue des Champions est un objectif à long terme. Un projet qui fonctionne puisque Grenoble parvient à se hisser en Ligue 1. Alors entraînés par Mehmed Bazdarevic, ils se classent 13ème dès leur première saison, une vraie réussite.

Kazutoshi Watanabe porté en triomphe après l'accession de Grenoble en Ligue 1.

Kazutoshi Watanabe porté en triomphe après l’accession de Grenoble en Ligue 1.

Une deuxième saison galère

La seconde saison en Ligue 1 est souvent réputée pour être la plus compliquée, Grenoble n’a pas fait exception à cette règle. Le GF 38 a même égalé le record de défaites consécutives de l’histoire de la Ligue 1 avec 12 matches perdus. Dès le mois d’avril, Grenoble est relégué en Ligue 2, une énorme désillusion car cela signifie que tous les efforts sont donc à refaire. Mais la saison est cauchemardesque, le club voit tous ses joueurs essentiels partir vers d’autres horizons équipes tandis que les dirigeants ne parviennent pas à trouver des remplaçants du même calibre. Au niveau sportif, Grenoble termine une nouvelle fois dernier et se retrouve relégué en National.

Problèmes économiques et liquidation judiciaire

Au lendemain de sa relégation en National, les dirigeants japonais du GF 38 déposent le bilan auprès du tribunal administratif de Grenoble. Relégué en CFA 2, le club démarre la saison 2011-2012 tout en bas avec une nouvelle direction à sa tête. Il est aujourd’hui dirigé par une société anonyme sportive professionnelle (Grenoble Alpes Football Club) composée notamment d’actionnaires de la région ainsi que de l’ancien président du club d’Evian Thonon Gaillard Patrick Trotignon.

En battant l’OM hier en 32ème de finale de la Coupe de France, Grenoble s’offre une belle aventure de Coupe, les yeux seront maintenant braqués sur le tirage au sort des 16ème de finale où ils connaîtront leur nouvel adversaire.

Grenoble tient son exploit après avoir battu Marseille lors de la séance de tirs au but 3-3 (5-4 t.a.b).

Grenoble tient son exploit après avoir battu Marseille lors de la séance de tirs au but 3-3 (5-4 t.a.b).

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneCinémaPop & GeekSéries Tv

Star Wars : qu’est ce que le “sabre noir” ?

À la uneActualitéCinémaPop & Geek

Doctor Strange 2 : les rumeurs autour de Multiverse of Madness

À la uneCinémaSéries Tv

5 séries ou films à voir si vous avez aimé Squid Game (en attendant la saison 2)

À la uneInternationalSport

Coupe du monde 2022 : 10 choses à savoir sur le pays organisateur, le Qatar

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux