CinémaCultureFrance

Ces films qui ont fait un flop en 2014 en France

Après avoir connu une baisse en 2013, le nombre de fréquentations dans les salles obscures françaises a bondi en 2014 de 7,7% et dépassant ainsi les 208 millions d’entrées réalisées. La part des films français s’élèvent à 44% et atteint 91,62 millions d’entrées, soit une hausse de 40,2%. En somme, une très belle année pour le septième art dans l’hexagone… Qui n’aura pas profité à tout le monde ! Retour sur ces films boudés par le grand public français en 2014 !

Si ce sont trois films français qui ont cartonné en 2014 en dépassant les 5 millions d’entrées (on souligne le succès de la comédie Qu’est-ce qu’on a fait au bon Dieu ? et ses 12,3 millions d’entrées), c’est aussi une flopée de films tricolores qui se retrouvent dans le bas du classement.

Le premier bide que l’on peut citer est celui du réalisateur Michel Hazanavicius qui avait cartonné avec The Artist. Ce n’est pas le cas pour son dernier film qui fait office d’accident industriel. Moins de 70 000 spectateurs ce sont déplacés pour The Search dont le budget était de 20 millions d’euros. Bien qu’ayant bénéficié d’un coup de production moins important, Piégé, le premier film de Yannick Saillet avec Pascal Elbé est presque passé inaperçu en début d’année dernière avec seulement 21 700 entrées. Autre déconvenue malgré un casting haut de gamme, le film 96 heures de Frédéric Schoendoerffer. Gérard Lanvin, Niels Arestrup ou encore Sylvie Testud n’ont pas convaincu. Le thriller qui se déroule dans le milieu du banditisme n’a attiré qu’un peu plus de 100 000 personnes. Et comme il ne fait jamais les choses dans la demi-mesure, Gérard Lanvin apparaît dans un autre film qui n’a pas trouvé son public : Colt 45 qui compte 65 400 entrées enregistrées dans lequel il jouait avec une autre grande gueule en la personne de Joey Starr. Même scénario pour l’ancien rappeur de NTM qui fait un deuxième bide avec Une autre vie et ses 56 300 entrées.

Et du côté des films américains ?

Gone Girl, Interstellar, La planète des singes, X-Men ou encore Le Hobbit ont brillé en 2014 sur les écrans français, confirmant ainsi l’engouement du public français pour les réalisations américaines. Mais d’autres ont été boudés malgré la présence de stars hollywoodiennes.

Un des déceptions notoire est celle du long métrage du réalisateur Jonathan Teplitzky. Sorti cet été et porté par le duo Nicole Kidman-Colin Firth, Les Voies du destin a connu un échec cuisant en comptabilisant un petit chiffre de 56 300 entrées. Une véritable contre performance pour un film qui a coûté 26 millions de dollars de budget. Idem pour The Rover de David Michôd. Malgré sa présence hors compétition au Festival de Cannes ainsi que Robert Pattinson et Guy Pearce comme têtes d’affiche, le film qui a pour décor les mines australiennes après l’effondrement de l’économie occidentale n’a attiré que 59 100 personnes dans les salles obscures. Après le succès d’Happiness Therapy, le couple formé par Bradley Cooper et Jennifer Lawrence ne renouvelle pas avec sa performance avec le drame Serena qui ne réunit que 80 500 entrées. Quant à Get On Up, le biopic sur James Brown a rassemblé moins de 130 000 spectateurs.

Il reste désormais à savoir si le succès du septième art se maintiendra pour cette nouvelle année qui s’annonce très riche en œuvres cinématographiques.

 

 

 

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneFrancePolitique

Qui est Pap Ndiaye, le nouveau ministre de l'Éducation nationale ?

À la uneFrancePolitique

Qui est Rima Abdul Malak, la nouvelle ministre de la Culture ?

À la uneFrancePeopleSéries Tv

Miss France : qui est Andréa Furet, la première candidate transgenre du concours ?

À la uneFrancePolitique

Qui est Olivia Grégoire, la nouvelle porte-parole du gouvernement ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux