En recevant une équipe d’Amiens plutôt en forme au Groupama Stadium à 17h, L’OL a l’occasion de prendre trois points d’avance en attendant la rencontre des Phocéens ce dimanche à Troyes.

L’OL est sur la bonne route pour la troisième place, actuellement sur la dernière marche du podium qualificative pour le tour préliminaire de la ligue des champions, les gones ont leur destin entre leurs mains. Les hommes de Genesio restent sur une victoire stratosphérique à Metz avec un tarif de cinq buts dont ils ont l’habitude. Les olympiens devront soigner leur image sur le terrain et essayer de jouer quatre-vingt dix minutes pour convaincre leurs supporters que l’OL est bien de retour.

Si le schéma de jeu ne devrait pas trop évoluer avec les dernières performances de Memphis, les Rhodaniens n’auront pas le temps d’attendre avec une équipe amiénoise qui veut à tout prix conserver sa série de quatre matchs sans défaite. Si les Lyonnais s’en étaient sortis à l’époque avec une conclusion victorieuse d’Houssem Aouar, ce match retour sera différent avec deux équipes en confiance.

L’Olympique Lyonnais sera attendu dans son stade

Le 11 lyonnais ne devrait pas trop changer de l’équipe qui est allée s’imposer sur la pelouse messine. Les rhodaniens avec une formation en losange ont l’occasion de se réconcilier (un peu) avec leur public. Pour se faire, Aouar et ses coéquipiers n’auront pas le loisir de goûter une nouvelle fois aux sifflets du Groupama stadium. Bruno Genesio attend de ses joueurs de la continuité dans la performance des siens avec la formule en losange, Memphis devrait à nouveau évoluer en électron libre à la pointe du losange pour accompagner Mariano et Traoré sur le front de l’attaque.  D’ailleurs l’entraîneur olympien a rappelé les attentes autour du système de jeu en conférence de presse (Source : OLWEB) :

« J’attends qu’on continue à progresser dans un nouveau système de jeu un peu particulier. C’est beaucoup plus facile de le travailler quand on a de grands joueurs. Ils se sentent plus à l’aise à des postes clés. Memphis est beaucoup plus épanoui. Cela permet aussi de maintenir un milieu à 3 avec Nabil en soutien des attaquants. Mais j’ai plein d’autres possibilités. C’est un système qui correspond aux qualités des joueurs en présence. Disputer un seul match par semaine permet de pouvoir travailler davantage tactiquement. On verra si ce système peut perdurer ou pas ». L’OL peut confirmer son retour sur le podium avec trois points de plus mais avant il faudra faire vibrer le Groupama stadium de Décines.